PASSAGE A L'HEURE D'HIVER ET CHANGEMENT D'HEURE DANS LE MONDE : Date, origine, fin… Le changement d'heure d'été en France aura lieu dans la nuit du samedi 26 au dimanche 27 mars 2022. Si nous dormirons une heure de moins, nous gagnerons une heure de lumière naturelle.

Passage à l'heure d'été : la date à retenir en mars 2022

C'est un moment attendu par de nombreux Français, le passage à l'heure d'été approche à grands pas. En France, le passage à l'heure d'été aura lieu cette année dans la nuit du samedi 26 au dimanche 27 mars 2022. Alors dort-on plus ou moins ? À 2 heures du matin, il sera instantanément 3 heures du matin. La France passe ainsi de GMT+1, l'heure d'hiver, à GMT+2, l'heure d'été. Cela signifie donc que l'on perdra une heure de sommeil. Bonne nouvelle en revanche, les journées vont commencer à rallonger puisque l'on va gagner une heure de lumière naturelle, en plus de l'allongement naturel des journées jusqu'au solstice d'été, au mois de juin. Pour rappel, la date du passage à l'heure d'été coïncide toujours avec le dernier week-end de mars. 

Si votre ordinateur, votre téléphone et autres objets connectés passent automatiquement à l'heure d'été sans la moindre intervention de votre part, il fera tout de même prendre soin de remettre à l'heure votre horloge, votre radio-réveil, votre four micro-ondes et pourquoi pas votre télévision. 

Si l'heure d'été est une bonne nouvelle pour beaucoup car elle nous rapproche des soirées d'été avec un peu plus de lumière naturelle chaque jour, certains dénoncent pourtant ses conséquences néfastes sur l'économie ou encore la santé. Laetitia Moreau-Gabarain, présidente de l'Association Citoyenne pour une Heure Equitable et Durable et pour la fin de l'heure d'été double (ACHED), a confié à Planet pourquoi elle plaide pour une conservation de l'heure d'hiver. "La guerre en Ukraine est une grande préoccupation. La flambée des prix qui s’ensuit préoccupe aussi, en particulier celle du gaz et du diesel. Pour plus d’indépendance face aux énergies fossiles de Poutine et des factures contenues, il faudrait consommer moins de gaz et de pétrole. Réduire le décalage de l’heure nous y aiderait", assure-t-elle. La présidente de l'ACHED assure aussi que l'heure d'hiver est la meilleure pour le sommeil. "Pas plus tard que Mercredi à la Conférence internationale sur le sommeil, 'Mieux dormir pour mieux apprendre', organisée par le conseil scientifique de l'Éducation Nationale, suite à une question entre heure d’hiver et heure d’été, une spécialiste de l’Inserm, Sabine Plancoulaine s’exclamait que 'l’heure d’hiver est l’heure la plus adaptée au rythme biologique humain'", rappelle-t-elle.

Changement d'heure : d'où vient-il ?

Au printemps dernier, L'Association Citoyenne pour une Heure Équitable et Durable (ACHED) prenait la parole dans les colonnes de Planet pour nous expliquer son combat contre l'heure d'été. En réalité, le collectif se positionne contre ce qu'il appelle "l'heure d'été double". D'où vient cette expression ? 

Les aiguilles des horloges françaises ont subi bien des manipulations au cours de l'Histoire. Lors de la première guerre mondiale, par exemple, nos territoires occupés par l'Allemagne sont passés de l'heure française à l'heure allemande du jour au lendemain, et inversement, à plusieurs reprises. L'heure française prend finalement la main le 17 novembre 1918, avant de céder à nouveau sa place lors de la seconde guerre mondiale, en 1940.

Alors que la France est à son heure d'été, soit GMT+1, elle est envahie par les rangs d'Hitler qui, une nouvelle fois, imposeront leur horloge, soit une heure de plus. Le pays se retrouve alors scindé en deux, si bien que le gouvernement de Vichy décide d'aligner l'ensemble du territoire à l'heure allemande, soit GMT+2, avec un décret du 16 février 1941 qui avance l'heure de deux heures sur la partie non occupée de la France, et d'une heure dans la partie occupée. 

A l'heure de la Libération, un nouveau décret prévoit la suppression de l'heure d'allemande, soit GMT+2. Cela passe par un premier passage à GMT+1, puis un passage à GMT plus tard. Sans que l'on sache vraiment pourquoi, un nouveau décret annule ce passage à GMT, et la France reste à l'heure d'été, soit l'heure d'hiver en Allemagne. 

En 1976, quand Valéry Giscard d'Estaing rétablit le changement d'heure suite à la première crise pétrolière, la France est de nouveau passée à l'heure allemande, peu importe la saison. 

Quels sont les effets du changement d'heure sur la santé ?

Ce changement d'heure n'est pas anodin et peut avoir de véritables effets néfastes sur la santé. "La littérature scientifique montre que le changement d’heure peut induire des troubles du sommeil, de la vigilance, des accidents de la route, des dépressions, des suicides et des infarctus du myocarde", explique l’INSERM. Des chercheurs de l'université du Colorado à Denver ont même montré dans une étude publiée en 2014 que la perte d’une heure de sommeil lors du changement d'heure d'été le dimanche augmentait le risque de faire une crise cardiaque de 25% le lundi.

Le changement d'heures a des répercussions plus graves que de simples perturbations du sommeil. En effet, durant la première semaine du passage à l'heure d'été, une hausse de 5% des infarctus est enregistrée. A contrario, une diminution de 5% du nombre d'infarctus est observée dans la semaine qui suit le passage à l'heure d'hiver.

D’après la neurobiologiste Joëlle Adrien, interrogée par LCI, il faut parfois jusqu'à six jours pour s’en remettre. Certains scientifiques le considèrent même comme encore plus néfaste que le décalage horaire lié aux changements de fuseaux horaires lors des voyages. Les repas, l’heure du réveil et du coucher doivent, en effet, être décalés.

Ces différents troubles sont encore plus fréquents chez les personnes les plus vulnérables : 

  • les personnes âgées
  • les personnes malades ou hospitalisées.
  • les enfants et les bébés

En effet, pour le cas des personnes âgées, ces dernières sont habituées à dormir à heure fixe et ont un cycle de sommeil très court. Le décalage horaire les bouscule plus intensément que d'autres tranches d'âges plus jeunes. Les bébés sont aussi très touchés. En alternant un coucher/réveil à la lumière du jour, et un coucher/réveil la nuit, cela perturbe leur sommeil. Pour finir, les personnes faibles physiquement ou malades ressentent davantage les perturbations du sommeil dus aux changements d'heure.

Alors que la réflexion autour de la fin du changement d’heure a été entamée par les institutions européennes en 2018 et que les changements d'heures de 2021 devaient être les derniers, rien n'est pour l'instant statué du côté de l’Union européenne et le dossier semble gelé. "Eu égard aux délais, même si les travaux devaient reprendre cette année, il serait extrêmement difficile d’envisager une fin du changement d’heure pour 2022 ou 2023", a estimé Karima Delli, eurodéputée à l'origine de la résolution auprès de Sud-Ouest.

Que pensent les Français du changement d'heure ?

Selon notre sondage ayant recueilli 39 208 participations chez nos lecteurs, vous êtes 62% à être favorables à la suppression du changement d’heure, contre 38% de nos lecteurs qui restent attachés à cette habitude. Parmi les 24 419 personnes souhaitant en finir avec le changement d’heure, vous êtes 66% à préférer garder l’heure d’été, contre 34% privilégiant conserver l’heure d’hiver. Ces résultats sont en adéquation avec la consultation citoyenne organisée par l’Assemblée nationale sur le changement d’heure il y a déjà deux ans en 2019.

Les Français avaient jusqu'au 3 mars 2019 pour faire un choix et se positionner sur le changement d'heure. 59% des personnes qui ont participé à la consultation lancée par l'Assemblée nationale ont déclaré souhaiter le maintien de l'heure d'été toute l'année. En effet, plus de 80% des personnes qui ont participé veulent mettre fin au changement d'heure et une majorité (59%) veut opter pour l'heure d'été.  Lancée par la commission des Affaires européennes, cette consultation sans valeur contraignante "a reçu 2 103 999 réponses entre le 4 février et sa clôture le 3 mars à minuit". 

Des résultats qui confirment la consultation lancée par la Commission européenne à l'été 2018. Sur environ 4,6 millions de participants au sein des pays membres, 56% des votants, dont la France à 52%, étaient pour conserver l'heure d'été, contre 36% pour l'heure d'hiver.

Même si on a reculé nos montres d'une heure dans la nuit du 30 au 31 octobre, cela ne signifie pas pour autant que l'on y gagne en terme de sommeil. "Le passage à l’heure d’hiver, est réputé accompagné d’un gain de sommeil d’une heure, mais il n’y a finalement que peu de preuves en faveur d’une augmentation de la durée du sommeil cette nuit-là", confie en effet à Medisite le Dr Sophie Dechaumont Palacin, neurologue et spécialiste du sommeil exerçant à la Clinique des Cèdres de Toulouse. Selon la spécialiste, "le passage à l’heure d’hiver a tendance à favoriser un éveil précoce d’une heure pendant les jours suivants, aboutissant également à l’accumulation d’une dette de sommeil tout au long de la semaine suivante". Selon elle, "cette dette de sommeil peut induire une somnolence diurne excessive, de la fatigue et une augmentation du risque d’accident de la voie publique, parfaitement démontrés après le passage à l’heure d’été".

Comme le recommande Medisite, il existe plusieurs astuces à mettre en oeuvre afin de limiter les effets du changement d’heure sur votre santé physique :

  • Commencer à décaler progressivement l’heure de votre réveil de 15 à 30 minutes quelques jours avant.
  • Préférer les activités à la lumière du jour afin d’aider l’organisme à se resynchroniser.
  • Se coucher et se lever à des heures régulières.
  • Manger  à des heures fixes que la faim soit présente ou non.
  • Opter pour des aliments sains, riches en vitamines et éviter les plats trop gras ou trop sucrés pour faciliter la digestion.
  • Limiter la consommation d’alcool et excitants.
  • Éviter les écrans (télé, smartphones, ordinateur) avant de vous coucher.
  • Faire du sport.

Changement d'heure : à quelle heure prendre son médicament ?

Le changement d'heure a de quoi boulerverser ses habitudes et son sommeil, mais quand est-il de la prise de ses médicaments ? "Non, il n'est pas nécessaire de modifier son heure de prise de médicament", assure Thomas Kassab, pharmacien officinal, auprès de Medisite. Que ce soit votre pilule contraceptive, un traitement pour le cœur, pour le diabète ou encore le cholestérol, il n'est pas nécessaire de modifier l'heure de prise en raison du changement d'heure. En effet, le pharmacien estime qu'une seule heure de décalage n'aura pas d'impact sur votre traitement. Conservez donc votre horaire et votre routine habituelle. À l'inverse, en cas de voyage à l'étranger, "une adaptation est nécessaire quand il y a de nombreuses heures de décalage. Par exemple, lorsque vous partez en vacances à l'autre bout du globe avec plusieurs fuseaux horaires différents", conclut le spécialiste.

Histoire du changement d'heure : pourquoi l'a-t-on établi en France ?

Instauré en France à la suite du  choc pétrolier de 1973-1974, le changement d'heure devait être synonyme d’économie d’énergie. L’objectif était de faire correspondre davantage horaires d'activité et d'ensoleillement en réduisant la nécessité d’utiliser l’éclairage en soirée. Depuis 1998, les dates de changement d'heure ont été harmonisées à l’échelle européenne afin de faciliter les échanges entre les États. Cette décision a été actée par la directive européenne de 2001 relative au changement d'heure et transposée dans le droit français par arrêté du 3 avril 2001  du ministre de l'Économie. Elle a pris effet le 1ᵉʳ janvier 2002.

Ainsi, au sein de tous les pays membres, le passage à l'heure d'hiver s'effectue le dernier dimanche d'octobre et le passage à l 'heure d'été, le dernier dimanche de mars.

Encore faut-il savoir si l’on soustrait ou si l’on ajoute une heure selon qu'il s'agisse du changement d'heure de l'une ou l'autre saison.

  • À l’heure d’hiver, on recule les horloges d’une heure : à 3 heures du matin, il est 2 heures
  • À l’heure d’été, en revanche, on avance les horloges d’une heure : à 2 heures du matin, il est 3 heures

Autre point important, le décalage à l’heure soleil. Si en hiver, nous gagnons une heure de sommeil, et sommes en décalage d’une heure par rapport à l’heure solaire, le passage à l'heure d'été nous fait artificiellement perdre une heure de sommeil et nous décale de deux heures de l'heure GMT.

Ce procédé est par ailleurs de plus en plus décrié pour les conséquences sur notre santé et pour son inefficacité. En 2017, le Service de recherche du Parlement européen a, en effet, présenté une analyse  qui précise que si les économies d’énergies existent, leur portée demeure "marginale".

Heure d’hiver 2022 : ultime changement ?

Le passage à l'heure d'été en mars 2022 sera probablement l'un des derniers changements d'heure. En effet, plusieurs votes sur le changement d'heure ont déjà eu lieu en Europe et un processus est en cours pour mettre un terme à cette mesure, tant décriée. La mesure devait entrer en vigueur en 2021, au plus tôt.

À la suite d’une proposition de la Commission européenne, le Parlement européen a, en effet, voté la suppression du changement d'heure, le 26 mars 2019. Si la décision doit encore être validée par l'ensemble des États membres de l'UE, En France, l'heure pourrait bien être conservée toute l'année. La mesure n'entrera pas en vigueur avant 2021 au plus tôt.

Changement d'heure : est-il appliqué dans le monde entier ?

Non. Le changement d’heure dépend, en effet, souvent de l'importance de variation de la luminosité dans les régions. C'est la raison pour laquelle, le passage à l’heure d’été s'effectue dans la majorité des pays de l’Europe et de l’Amérique du Nord. Au total, 76 pays du monde appliquent ce changement d'horaires saisonniers. Le Canada, les États-Unis ou le Brésil le pratiquent cependant de manière hétérogène sur l'ensemble du territoire au vu des dimensions du pays, note le site du Service Public.

D'autres ont en revanche abandonné cette pratique. La majorité des pays d’Afrique et d’Asie n’ont pas recours au changement d’heure.

L’Europe est par ailleurs l’un des derniers continents à encore se poser des questions sur l’abrogation du changement d’heure. Dans de nombreux autres pays du globe, sa suppression est déjà effective. Elle a laissé place à l’heure d’été ou l’heure d’hiver uniquement. Voici une liste non exhaustive :

  • L’Argentine : l’heure d’été a été abandonnée en 2009
  • La Russie : le pays a d’abord conservé l’heure d’été pendant trois ans de 2011 à 2014. Cependant, dans la nuit du 25 au 26 octobre de cette même année, le gouvernement décide de revenir en arrière en adoptant uniquement l’heure d’hiver
  • La Biélorussie : l’heure d’été est abrogée le 15 septembre 2011
  • Arménie : l’heure d’été est abrogée en janvier 2012
  • Égypte : le 20 avril 2011, le cabinet des Ministres émet un décret abolissant définitivement le changement d'heure
  • Turquie : le changement d’heure a été abrogé en 2016 par décision du Conseil des ministres turcs

Il existe toutefois des cas particuliers. Par exemple, à Chypre, l’île se sépare en deux. Le Sud grec applique l’heure d’hiver, mais le Nord turc reste à l’heure d’été, suivant la décision de la Turquie de ne plus changer d’heure, détaille le site Changement-heure. 

Impact du changement d'heure sur le sommeil

Selon vous, lequel des deux est le plus fatigant pour l’organisme ? Bien que le sommeil, fonctionnant par cycles de 24 heures, peut être perturbé pendant plusieurs jours après un changement d’heure saisonnier, il l’est surtout au passage à l'heure d'été. Il est le plus fatigant pour l’organisme.

En effet, en amputant le sommeil d'une heure il peut engendrer chez certains :

  • des troubles de l'endormissement ou de l'attention 
  • des troubles de l'appétit 
  • une baisse de la capacité de travail 
  • des troubles de l'humeur

Comment se préparer au changement d'heure ?

Selon les estimations, il faudrait une semaine au corps pour s’adapter à un changement d’heure, explique Eureka Santé. Pour aborder ce bouleversement sereinement il existe quelques astuces :

5 conseils pour bien supporter le passage à l'heure d'été :

  • Décalez vos heures de sommeils. C’est un point commun avec l’heure d’hiver, mais il est nécessaire de l’appliquer pour que votre organisme ne subisse pas le choc.
  • Comment habituer bébé au changement d'heure ? Pour les bébés, modifiez leur rythme de vie.  Il est difficile pour un enfant en bas âge de se coucher alors que le soleil est encore haut dans le ciel. Pour remédier à ce problème et éviter de perturber son sommeil, veillez à décaler ses repas, ses siestes et évidemment le coucher.
  • Fermez les volets à une certaine heure. Cela permet à votre organisme de se caler sur une horaire et s’y tenir même si la lumière du jour est encore présente.
  • Ouvrez rapidement vos volets pour profiter du soleil. Cela égaye vos journées de vous lever et constater qu’il fait jour.
  • Maintenez vos heures de sommeil. Il est important de conserver un rythme de sommeil, surtout dans les jours qui suivent le changement d’heure.

5 astuces pour bien vivre le changement d’heure en hiver :

  • Vous pouvez décaler vos heures de sommeil de quelques minutes deux à trois jours en amont.
  • Il est important de sortir quotidiennement pour profiter de l’ensoleillement que ce soit lors du passage à l’heure d’été ou celui à l’heure d’hiver afin d’éviter la dépression saisonnière.
  • Modifier son rythme de travail est primordial. Se caler sur le soleil permet de profiter davantage de la lumière et, ainsi, éviter tout risque de dépression.
  • Il est important de se reposer le plus possible dans la semaine qui suit le changement d’heure.
  • Essayez-vous à la luminothérapie. Cela consiste en une lumière artificielle qui simule le lever du soleil. Pour les personnes qui se lèvent tôt le matin, vous aurez l’impression que le jour est à vos côtés. 

Consultation des Français et vote sur le changement d'heure

"À la demande du Parlement européen, la Commission a mené au cours de l'été 2018 une consultation publique en ligne sur les changements d'heure saisonniers qui a recueilli 4,6 millions de réponses provenant des 28 États membres (le taux de participation le plus élevé jamais enregistré pour une consultation publique  organisée par la Commission)", indique le service public. 84% des Européens se sont prononcées en faveur de leur suppression.

6 mois plus tard, entre le 4 février et le 3 mars 2019, les Français ont aussi été consultés par la commission des affaires européennes de l’Assemblée nationale afin de savoir s’ils étaient pour ou contre le maintien du changement d’heure. Sur les plus de 2,1 millions de réponses recueillies, 83,71% étaient en faveur de la fin de ce procédé et 59,17% des participants ont avoué avoir une préférence pour l’heure d’été.

61% des participants ont par ailleurs répondu qu’ils avaient "une expérience négative ou très négative du changement d’heure", précise le site de l’administration française.

Quels impacts de la fin du changement d'heure ?

La France a prévu de supprimer le changement d'heure en maintenant l'heure d'été toute l'année, même si ce choix reste à confirmer.

Rester à l’heure d’été toute l’année présentera des avantages et des inconvénients.

Avantages

  • Plus de lumière naturelle serait synonyme de plus de vitamine D ! L’heure d’été nous permettrait, en effet, de synthétiser davantage cet élément vital pour notre organisme en fin de journée.
  • Convivialité renforcée : vive les soirées-apéros en plein air plus longues !
  • Tourisme accru : l’heure d’été (plus de deux heures de décalage par rapport à l’heure légale), est en effet, propice aux sorties et donc aux consommations.

Inconvénients

Certes, avec l’heure d’été, les Français bénéficient de longues journées/soirées ensoleillées, mais les enfants peuvent, eux, être perturbés. En effet, lorsque, l'heure réelle (astronomique) de coucher du Soleil a lieu jusqu'à 20 h et que la nuit ne tombe pas avant 21 h, lors des jours les plus longs de la deuxième quinzaine de juin, il ne fait alors pas nuit avant 23 h.

  • les enfants de 6-7 ans doivent se coucher en plein jour (vers 20h30, soit plus de deux heures avant la tombée de la nuit),
  • les personnes âgées qui mangent tôt se voient servir leur dîner à l'heure réelle du goûter

En hiver, la venue du jour avec l’heure d’été sera artificiellement reportée à 09 h-10 h heures du matin (heure astronomique). Conséquences :

  • les enfants se lèveront, petit-déjeuneront et iront à l’école lorsqu’il fera encore nuit.
  • l'heure européenne serait aussi perturbée l’hiver : la France afficherait potentiellement l'heure légale de la Grèce, soit deux heures de plus que l'Angleterre et une heure de plus qu'en Allemagne. Ainsi, l’organisation des communications et des transports serait mise à mal. Les États concernés devraient alors modifier leur propre système horaire pour plus de cohérence.

C’est pourquoi une harmonisation européenne  est prévue.

  • Autre point noir : l’environnement. Les économies d'énergies estimées sur l'ensemble de l'année via le changement d'heure actuel, soit 1,5 milliard de kilowatts-heure, seraient surpassées par les dépenses de chauffage et d'éclairage impliquées par les sombres matinées d'hiver.