Relations, scandale familial… Le passé sulfureux de l'artiste et femme de Nicolas Sarkozy continue, malgré elle, de créer la polémique. Le nouveau livre de son ex-compagnon Raphaël Enthoven intéresse d'ailleurs particulièrement la presse étrangère…
Carla Bruni-Sarkozy : pourquoi la presse anglo-saxonne se passionne-t-elle en ce moment pour sa vie intime ?AFP

L’histoire pourrait ressembler à une sitcom. Elle est pourtant bien réelle et pleine de rebondissements : amour, passion, tromperies, coup bas… Tous les ingrédients d’une telenovela sont rassemblés dans le dernier livre du philosophe et ancien compagnon de Carla Bruni-Sarkozy, Raphaël Enthoven, "Le temps gagné" (Ed. L’Observatoire). Ce feuilleton littéraire, mêlant fiction, vie privée et règlements de compte, fait les délices de la presse people. D'ailleurs, depuis les années 2000, la saga passionne.

Livre de Raphaël Enthoven : un schéma œdipien

En 2000, Carla Bruni fréquente l’éditeur Jean-Paul Enthoven. Durant cette brève relation, elle a pu rencontrer son fils, Raphaël, séduisant philosophe. Très vite, elle est tombée sous son charme, rappelle Gala.

Problème, celui-ci est déjà marié avec Justine Lévy, la fille de Bernard-Henry Lévy. Pour vivre cette passion, Raphaël décide de divorcer et Carla Bruni quitte son père, afin de s’installer avec son nouveau compagnon. Elle vivra avec lui jusqu’en 2007, et de leur union naîtra leur fils, Aurélien.

Etalée sur la place publique dans différents livres, l’affaire continue de faire jaser. D’autant que dans son dernier roman, sorti le 19 août, Raphaël Enthoven laisse une grande place à l’interprétation.

Le personnage de Béatrice, une ancienne championne de tennis, semble être celui de Carla Bruni. Elle y est décrite comme l'âme sœur du narrateur, et les éloges sont multiples. "Beatrice était fidèle à elle-même, immuable et sublime (...) Dans cette Chine enfin, dans ce Maghreb où des femmes soumises portaient des chaussures trop petites, elle incarnait dangereusement l'indépendance et le célibat (...) Beatrice au milieu de ces singes, c'était Candy chez les morts-vivants. Elle seule s'y déplaçait sans masque, comme on inspecte un chantier sans casque", peut-on lire dans un extrait dévoilé par l'Express.

Raphaël Enthoven semble aussi régler ses comptes…

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Vidéo : Le nouveau coup de coeur de Carla Bruni-Sarkozy

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.