Canicule : 5 fausses bonnes idées pour se protéger de la chaleur
Cette année, la France fait face à son premier épisode de canicule avant même le début officiel de l'été. Pour bien se protéger en cette période de fortes chaleurs, il convient de ne pas respecter plusieurs idées reçus. Voici la liste.

La France fait face à sa première période de fortes chaleurs de l’année. Toutes les conditions sont réunies pour que les météorologues parlent d’une “canicule précoce”. Depuis mardi 14 juin 2022, une vingtaine de départements ont été placés en alerte par Météo France.

Ce phénomène, de plus en plus fréquent depuis les années 2000, s’explique par une dépression située au large du Portugal, indique La Chaîne Météo. Elle provoque la remontée d’un air brûlant allant du Maroc vers la France en passant par l'Espagne.

Lors de ces périodes de fortes chaleurs, certaines personnes sont plus vulnérables que d’autres et doivent redoubler de vigilance. Voici la liste :

  • Les personnes âgées de plus de 65 ans,
  • les nourrissons,
  • les enfants, notamment ceux âgés moins de quatre ans,
  • les femmes enceintes.

Faites attention ! Il existe de nombreuses idées reçues pour lutter contre ces températures exceptionnelles. Dans le diaporama ci-dessous, retrouvez 7 fausses bonnes idées à ne plus reproduire.

Comment se protéger efficacement de la chaleur ?

Peu importe votre âge et votre situation, vous devez prendre très au sérieux ces périodes de canicule et appliquer toutes les mesures de protection nécessaires. Voici les conseils du ministère de la Santé* en cas de canicule :

  • “Restez au frais.
  • Buvez de l’eau.
  • Évitez l’alcool.
  • Mangez en quantité suffisante.
  • Fermez les volets et fenêtres le jour, aérez la nuit.
  • Mouillez-vous le corps.
  • Donnez et prenez des nouvelles de vos proches
  • Préférez des activités sans efforts.
  • En cas de malaise, appelez le 15.

Pensez aussi à faire attention à l’heure du pic de chaleur. “En ville, c’est en fin de journée vers 18 heures, en raison de la pollution, que la température est la plus élevée, pas à midi”, précise Michaël Rochoy, médecin généraliste dans le Pas-de-Calais, dans les colonnes du Parisien.

*Pour plus d'informations et de conseils, vous pouvez contacter gratuitement la plateforme Canicule Info service par téléphone au 0800 06 66 66. Elle est joignable du lundi au samedi de 9h à 19h .

Prendre une douche très froide

1/7
Prendre une douche très froide

La douche froide n'est pas une très bonne idée en période de fortes chaleurs. Vous n'aurez que plus chaud en ressortant. Privilégiez plutôt de l'eau tiède.

Eliminer le sel de son alimentation

2/7
Eliminer le sel de son alimentation

Même en période de fortes chaleurs, le sel ne doit pas être totalement retiré de votre alimentation. Il doit être consommé en quantité raisonnable.

Il suffit de se mettre à l'ombre pour se protéger du soleil

3/7
Il suffit de se mettre à l'ombre pour se protéger du soleil

Le soleil n'est pas le seul danger en période de canicule. Même à l'ombre, le mercure atteint des températures extrêmes. Vous ne serez donc pas à l'abris d'un coup de chaleur.

Boire trop froid

4/7
Boire trop froid

C'est une erreur de croire que les boissons trop fraîches sont vos alliés pendant une canicule. En effet si la sensation de fraîcheur est immédiate, votre organisme va produire de la chaleur pour se maintenir à 37°C. Il est donc préférable de boire des boissons tièdes.

Voir la suite du diaporama

Bannir les boissons chaudes

5/7
Bannir les boissons chaudes

En période de canicule, les boissons chaudes son bénéfiques pour votre corps. Elles favorisent la transpiration et l'élimination de la chaleur.

Dormir nu

6/7
Dormir nu

Dormir nu en période de forte chaleur n'est pas une bonne idée. Il vaut mieux porter un pyjama en fibres naturelles qui vous permettra d'évacuer plus facilement la sueur de votre peau.

Boire beaucoup d'eau

7/7
Boire beaucoup d'eau

S'hydrater correctement est primordiale en période de canicule. Seulement, il ne faut pas trop boire non plus. "En cas de surconsommation, le corps sera obligé d’évacuer le surplus soit en transpirant, soit en faisant davantage fonctionner les reins et la vessie, ce qui fatiguera l’organisme", précise L'Est éclair.