Association à but humanitaire, appels aux dons... Sur les réseaux sociaux de nombreuses pages font appel à votre générosité. Mais les fonds récoltés sont-ils toujours utilisés à bon escient ?
IllustrationIstock

Arnaque sur Facebook : une escroquerie à la charité

"Tous ensemble pour Jeanne" ou "Juste pour un sourire", si vous connaissez ces noms, vous avez peut-être été dupé. C’est ce que doit déterminer une information judiciaire ouverte fin octobre par le parquet de Dieppe (Seine-Maritime) pour "escroquerie" et "abus de confiance", relaie France Bleu Normandie.

En cause, un appel aux dons lancé sur Facebook par les parents de la petite Jeanne âgée de 3 ans. Selon les premières informations révélées par la radio locale, ce couple, mis en examen, est soupçonné d’être les auteurs d’une "escroquerie à la charité" fondée sur la maladie de leur fille qui serait atteinte d'une pathologie rare de l’appareil digestif.

Tout commence en janvier 2016 avec la création de la page Facebook "Tous ensemble pour Jeanne". Dessus, les internautes peuvent découvrir des photos de la fillette, souvent à l’hôpital, ou des devis de médecins belges (l’enfant étant suivie en Belgique).

A partir de là, cagnottes en ligne, manifestations et affiches dans les commerces sont déployés pour récolter des dons. Les parents ont même créé l’an dernier l’association "Juste pour un sourire". A travers ces multiples supports la générosité est au rendez-vous. Selon la justice, ils auraient récolté plusieurs dizaines de milliers d'euros, rapporte France Bleu.

A lire aussi : Achat de téléphone : attention à cette arnaque qui fait fureur

Arnaque sur Facebook : un nouveau train de vie suspect

Constatant que le train de vie du couple, domicilié à Saint-Pierre-en-Val près de Dieppe, semblait s’améliorer, des voisins et des donateurs ont décidé d’alerter les gendarmes. Débute alors une enquête sous l’autorité du parquet qui révèle "plusieurs zones d’ombres".

"Les investigations à ce stade laissent à penser que la petite ne souffre pas de la pathologie grave annoncée", a indiqué à France Bleu Yves Dupas, le procureur de la République de Dieppe. Les fonds récoltés auraient donc servi à couvrir des dépenses personnelles des parents.

Des accusations qu’ils démentent formellement. Il y a quelques mois, la famille a quitté Saint-Pierre-en-Val, mais ils ont maintenu la page Facebook sur laquelle ils continuent de donner des nouvelles de Jeanne.

De son côté, la gendarmerie de Seine-Maritime a lancé un appel à témoins. Tous les donateurs sont appelés à se signaler au 0 800 97 00 42 (numéro vert) jusqu'au 23 novembre.

Cette affaire, si elle est avérée, rappelle une autre escroquerie à la charité qui vient d'être révélée aux Etats-Unis. Au coeur de cette arnaque, le récit d'un sans-abri qui était venu en aide à une jeune femme. Laquelle avait voulu à son tour, et avec l'aide de son compagnon, lui porter secours en lançant une campagne de dons.

Cette histoire relayée sur les réseaux sociaux avait grandement ému les internautes. Un vaste élan de solidarité avait alors permis de récolter 400 000 dollars. Problème : le couple et le sans-abri ont été arrêtés ce mercredi dans le New Jersey, rapporte Le Figaro. Ils sont tous trois accusés d'avoir inventé cette histoire et d'avoir escroqué des milliers de personnes avec leur mensonge.

Vidéo : Assurance maladie : comment ne pas vous faire arnaquer

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.