Il ne vous lâche presque jamais et sait tout de vous. Votre téléphone peut pourtant vous mettre dans une situation très compliquée…
AFP

Arnaque au téléphone volé : l’accès au réseau coupé

Sur Le Bon Coin et autres sites de ventes en ligne, les petites annonces de téléphone se comptent en milliers. Là un iPhone 8 presque neuf à 500 euros, là un Samsung, etc. Mais acheter son smartphone sur une plateforme parallèle peut finalement revenir très cher. C’est ce qu’ont découvert malgré eux des abonnés de Free. Dans Le Midli Libre, une victime raconte comment du jour au lendemain son téléphone a cessé de fonctionner, impossible de passer des appels, sauf d'urgence, ou d'envoyer des sms.

Elle a d’abord mis ça sur le compte des intempéries avant de commencer à s'inquiéter. Une situation qui s’est reproduite pour des milliers d’abonnés. Leur point commun à tous : avoir acheté un portable "d’occasion".

A lire aussi : Promotions sur Internet : ces conseils pour éviter les arnaques

Arnaque au téléphone volé : ce qu’il s’est passé

Pour comprendre pourquoi son téléphone a cessé de fonctionner si soudainement, cette abonnée a donc contacté Free, qui lui a demandé de fournir le numéro IMEI. Ce dernier est propre à chaque appareil. L’opérateur lui a alors expliqué que son téléphone, avant qu'elle l'achète, avait tout simplement été volé. Or à la fin du mois d'octobre, Free a justement décidé de désactiver les terminaux pour lesquels les anciens propriétaires ne paient plus.

Difficile de faire valoir l’arnaque auprès de l’opérateur dont les conditions d’utilisation précisent expressément qu’un appareil en location ne peut pas être céder ou prêter. Quant au vendeur du téléphone, il est aux abonnés abstents. La victime a bien porté plainte pour escroquerie mais sans succès. "Je suis au point mort, confie-t-elle. Je ne peux ni revendre mon téléphone, ni changer d’opérateur". Seule solution en l'état, racheter un terminal.

Pour essayer de faire réagir l’opérateur et les autorités , un groupe s’est monté sur Facebook.

Vidéo : Assurance maladie : comment ne pas vous faire arnaquer

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.