La fille d'une pensionnaire s'est indignée du dîner proposé aux résidents d'un Ehpad d'Alsace. Elle a partagé le contenu du repas sur les réseaux sociaux.
Alsace : un repas scandaleux distribué dans un EhpadIstock

Les reponsables de la résidence pour personnes âgées Marcel Krieg, à Barr en Alsace, sont dans l'embarras. L'Ehpad est vivement critiqué depuis le 11 février 2020 suite à la mise en ligne sur Facebook d'une photo du plateau repas proposé à leurs pensionnaires. 

C'est la fille d'une des résidentes qui s'est indignée du contenu du repas servi à sa mère pour le dîner, avant de partager une photo du fameux plateau sur Facebook, explique 20 minutes. Une soupe, du pain, deux morceaux de fromage et un dessert. Voila le contenu du dîner proposé aux pensionnaires de l'ehpad, indique le quotidien. 

La photo a été relayée par une page facebook avec plus de 120 000 abonnés, et a été partagée 41 000 fois sur le réseau social, selon 20 minutes. Le quotidien précise que la direction du centre est vivement attaquée dans les commentaires de nombreuses publications. L'un des internautes s'indigne et rappelle au passage les tarifs de l'établissement : "REPAS SERVI HIER SOIR À L'EHPAD DE BARR (67). Pour un tarif mensuel qui va de 1563,9 euros par mois à 2211,6 euros en fonction de la dépendance". 

L'établissement regrette et condamne

L'Ehpad a réagi, lundi 17 février, dans un communiqué. L'établissement annonce qu'il "regrette que les résidents, les familles, le personnel et les bénévoles soient impactés par cette atteinte à la réputation et aux valeurs de l'établissement". Par ailleurs, la direction "condamne fermement ce comportement irresponsable et préjudiciable à l'ensemble de l'établissement".

Interrogée par 20 minutes, Gisèle Lacour, la directrice de l'Ehpad affirme que "tout le monde tombait des nues" en découvrant la photo du plateau repas. La publication initiale a d'ailleurs été supprimée par la fille de la résidente, suite à une rencontre avec la direction. "Elle ne pensait pas non plus que ça prendrait de telles proportions", confie Gisèle Lacour au quotidien. 

La responsable du centre pour personnes âgées à tout de même tenu à défendre le dîner proposé ce soir la : "C'était une soupe de pois cassés avec des lardons. C'est consistant, protéiné, et réfléchi", a-t-elle affirmé. Elle a toutefois reconnu que "la présentation n'était peut-être pas très avantageuse".

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Vidéo : Franche-Comté : un aide soignant accusé d'avoir violé 13 malades d'Alzheimer dans un EPHAD

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.