En France, une escroquerie fait son grand retour. Les gendarmes tirent la sonnette d'alarme.
IllustrationIstock

Arnaque à la panne : attention à la valeur des billets étrangers

Méfiance sur les routes. La gendarmerie de la Vienne met en garde les automobilistes de l’Hexagone. Ce mois de mai, les autorités ont ouvert une enquête suite à plusieurs signalements de la part d’usagers de la route. Ces derniers décrivent un conducteur qui prétend une panne d'essence. Objectif de l'arnaqueur : soutirer de l’argent aux bons samaritains venus à sa rescousse. Cette démarche malveillante est appelée la "panne bulgare".

Publicité

"[Ils essayent] de susciter la pitié en demandant généralement de l'argent en échange d'une monnaie étrangère (ou d’un bijou) qui ne vaut pas grand-chose" explique le chef des opérations du groupement de gendarmerie de la Vienne, Nicolas Belain à France Bleu.

Publicité

Si cette arnaque à la panne a obtenu le qualificatif "bulgare", c’est à cause des premiers faits remarqués et relayés en France. En effet, les victimes se faisaient avoir avec des billets et par des malfaiteurs originaires de la Bulgarie. Toutefois, il ne s’agit pas seulement de ressortissant du pays. Le colonel explique qu’ils ont également eu affaire à des Britanniques et des Français. Par ailleurs, on en parle également comme "l’arnaque à l’Irlandaise".