Huit départements du Sud-Ouest ont été placés en vigilance orange pour des risques d'orages violents. De la grêle et des rafales de vent sont également attendues ce vendredi 26 juin.
Alerte aux orages : Météo France place 8 départements en vigilance orangeIllustration.Istock

Après le beau temps, la pluie ? Les fortes chaleurs de ces derniers jours laissent la place à un temps plus perturbé ce vendredi 26 juin, particulièrement dans le sud-ouest du pays. Alors que le mercure a dépassé les 35 degrés dans de nombreuses régions de l’Hexagone jeudi 25 juin, la situation va brutalement s’inverser dès le début du week-end et les températures vont chuter. Le soleil, présent sur l’ensemble du territoire depuis lundi 22 juin, va laisser sa place à un temps beaucoup plus instable. Au programme : orages, grêle et rafales de vent.

Météo : orages, grêle et pluie au rendez-vous

De nombreux Français seront concernés. Météo France a placé huit départements en vigilance orange ce matin, en raison d’une "situation fortement orageuse d’été qui nécessite une vigilance particulière dans la mesure où il existe un risque fort de phénomène violent". Dans son bulletin publié vendredi matin, l’institut météorologique explique que des orages vont se déclencher "à nouveau par le Sud Aquitaine en fin de journée". "D’abord peu virulents, ils s’organisent en progressant vers l’est Aquitaine, l’ouest Midi-Pyrénées et le Limousin ce soir et la nuit prochaine", est-il ajouté.

Les orages évoqués par Météo France "devraient être accompagnés d’une activité électrique parfois intense, de chutes de grêle pouvant être marquées et de rafales de vent pouvant atteindre 90/100 km/h, localement 110/120 km/h". "De fortes précipitations associées à ces orages sont aussi attendues, avec des intensités pouvant atteindre 30 à 50 mm par heure", conclut Météo France. Quels sont les départements concernés par cette vigilance orange ? Consultez la liste.

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.