Deux sites en Grande-Bretagne, ainsi que l'usine d'Onnaing, dans le Nord, qui emploie plus de 4 000 personnes, sont concernés par la mesure
Coronavirus: trois usines Toyota à l’arrêt, après la fermeture des frontières avec le Royaume-Uni

Après la découverte d’une variation du coronavirus plus contagieuse au Royaume-Uni, plusieurs pays européens ont décidé en urgence de suspendre toute liaison avec l’île jusqu’à nouvel ordre, transports de marchandises par voie routière, aérienne, maritime ou ferroviaire compris. Une mesure à effet immédiat, aux conséquences d’ores et déjà visibles sur les entreprises dépendantes de l’approvisionnement de produits depuis le Royaume-Uni.

Lundi 21 décembre, Toyota Motor Europe a ainsi annoncé la fermeture de trois de ses usines : deux en Grande-Bretagne, ainsi que celle d’Onnaing, dans le Nord. C’est sur ce site français, employant plus de 4 000 personnes en trois-huit, qu’est notamment fabriquée la Toyota Yaris. Dans un communiqué, la directionexplique avoir pris cette mesure en raison de la « pénuries de pièces attendues dues aux retards de transport et […] la nature incertaine de la durée de fermeture des frontières pour les activités logistiques ».

Stock. En l’absence d’approvisionnement de pièces indispensables à sa production en provenance du Royaume-Uni, le site ne dispose en effet que d’un stock d’« environ 7...

Profitez d'un mois offert et accéder à des milliers de livres en ligne, jeux en ligne et cours en ligne !