Liquider ses droits ou continuer à travailler ? Lorsque approche l'âge de la retraite, les actifs doivent sérieusement réfléchir à cette question. D'autant que selon les cas, l'employeur peut décider d'une mise à la retraite d'office. Le point sur vos droits.
Mise à la retraite d’office : êtes-vous forcé d’accepter ?IllustrationIstock
Sommaire

Un employeur peut-il décider de mettre à la retraite un salarié ? Tout dépend de l’âge de ce dernier. Car si certains actifs souhaitant continuer à travailler sont poussés vers la sortie, leur contrat de travail n’est pas pour autant désuet. Atteindre l’âge légal de départ, fixé actuellement à 62 ans, n’oblige en effet en aucun cas une personne à liquider ses droits.

Retraite "On ne peut ni vous forcer à partir ni vous l’interdire"

"On ne peut ni vous forcer à partir ni vous l’interdire", nous assurait récemment Dominique Prévert, associé du cabinet spécialisé Optimaretraite.

De manière générale, c’est d’ailleurs souvent un salarié qui décide d’un "départ en retraite" et dans quelques cas par l’employeur.

3 choix s’offrent à lui :

  • le départ anticipé avant 62 ans, s’il peut bénéficier d’un dispositif carrière longue
  • le départ à 62 ans au taux plein
  • le départ au-delà de l’âge légal lorsque l’ensemble des trimestres ne sont pas acquis ou ne permettent pas d’acquérir un pouvoir d’achat satisfaisant

Avant de prendre une quelconque décision, il est primordial d’instaurer une stratégie de fin de carrière, de préparer et de vérifier votre dossier, via le site de l’Assurance retraite, sur lequel votre relevé individuel de carrière (RIS) est consultable à tout moment.

Rappelons que "si les pressions peuvent être dans certaines situations fortes, l’employeur ne peut, légalement, mettre un salarié à la porte avant l’âge de 70 ans", nous précisait l’expert.

Car la mise à la retraite d’office d’un salarié signifie que le contrat est rompu unilatéralement par l’entreprise. Pour qu’elle soit effective, une procédure doit être scrupuleusement respectée. Comme le stipule l’article 1237-5 du Code du travail, elle varie en fonction de l’âge du salarié. Détails ci-après.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.