Emmanuel Macron est réélu président de la République ce dimanche 24 avril 2022. Il réunit entre 57 et 58% des suffrages exprimés environ.
DIRECT - Présidentielle 2022 : Macron réélu, l'extrême-droite au plus hautCrédit : Angelini Hans/Xinhuaabacapress
Sommaire

Le scrutin est historique. Les 48,7 millions d’électeurs français sont de nouveau appelés aux urnes ce dimanche 24 avril 2022, pour élire la ou le prochain président la République. A l’issue d’un premier tour serré, qui se déroulait le 10 avril de la même année, Emmanuel Macron et Marine Le Pen se sont tous deux qualifiés en premier et deuxième place respectivement. Pour autant, le deuxième tour de l’élection présidentielle n’a pas grand chose à voir avec celui de 2017. Loin s’en faut ! 

Cette fois-ci, souligne Sud-Ouest sur son site, le résultat qui sortira à des urnes ne pourra être que mémorable : si la fille du Menhir fait mentir les sondages et parvient à accéder à l’Elysée, cela signifierait que l’extrême droite retrouve pour la première fois le pouvoir depuis le régime de Vichy. Cela marquerait aussi la première élection d’une femme à l’Elysée. La déflagration politique, indiquent nos confrères, résonnerait “bien au-delà des frontières hexagonales”. Le titre de presse compare en effet ce scénario au Brexit ou à l’élection de Donald Trump.

Election présidentielle 2022 : un scrutin en tout point historique

Les derniers sondages en date, rappelle le Huffington Post sur son site, donnent Emmanuel Macron en tête ; à 56% des intentions de vote le vendredi 22 avril 2022. Si ce dernier est réélu, cela constituerait aussi une première historique : le président-candidat serait en effet le seul à avoir été reconduit depuis l’adoption du vote au suffrage universel direct, en 1962. Hors cohabitation, bien sûr. Sur le plan de l’action politique devrait cependant incarner une certaine continuité ; quand bien même il s’est engagé à revoir pour partie son logiciel politique et à placer l’écologie au cœur de sa doctrine.

Suivez en direct le déroulé de la dernière élection du quinquennat.

Election présidentielle 2022 : les points à retenir

Le résultat de l’élection chez vous. Découvrez les résultats du deuxième tour de l’élection présidentielle dans votre commune grâce à notre outil.

Election présidentielle 2022

Rechercher les résultats de votre ville

23h00. C'est la fin de ce direct. Merci de l'avoir suivi et bonne soirée.

22h30. Qu'en pense le Rassemblement national ?  Pour Julien Sanchez, le porte-parole de la fille du Menhir, il est essentiel de se "saisir des élections législatives", a-t-il déclaré sur BFMTV.

22h00. Emmanuel Macron remercie les Français. "Je sais ce que je vous dois", a-t-il ainsi affirmé. "Après 5 années de transformation, d'heures heureuses et difficiles, de crises exceptionnelles aussi, ce jour du 24 avril 2022, une majorité d'entre-nous ont choisi de me faire confiance pour président notre pays les 5 années à venir", a-t-il d'ailleurs poursuivi.

21h30. Les candidats malheureux adressent leurs félicitations au président de la République.  Valérie Pécresse évoque cependant "les fractures de notre pays" et rappelle le score très élevé de l'extrême droite.

21h05. Les électeurs de Valérie Pécresse ont majoritairement opté pour Emmanuel Macron.  Ils sont 51% a avoir préféré le président nouvellement élu, mais une part conséquente d'entre eux (22%) ont choisi Marine Le Pen. 27% se sont abstenus. Enfin chez Eric Zemmour, 11% des votants ont décidé de voter pour Emmanuel Macron. 80% d'entre eux ont reporté leur suffrage vers Marine Le Pen, le reste ne s'est pas rendu aux urnes ou a voté blanc.

21h00. Pour qui ont voté les électeurs des candidats malheureux ? Les électeurs de Jean-Luc Mélenchon se sont reportés à 38% sur Emmanuel Macron et 18% d'entre eux ont opté pour Marine Le Pen. Les autres ont choisi l'abstention, informe BFMTV. Chez Yannick Jadot, l'écrasante majorité a voté pour Emmanuel Macron 68%. Seuls 8% ont opté pour Marine Le Pen et le reste a décidé de ne pas voté ou d'opter pour le blanc.

20h30. A qui Emmanuel Macron a-t-il accordé le plus de cadeaux électoraux avant sa réelection ? Plus d'informations à ce propos dans notre article à ce sujet !

20h05. Marine Le Pen échoue à conquérir le pouvoir pour la troisième fois.  Pour autant, l'extrême droite progresse en France et la fille du Menhir n'a jamais été aussi proche de réussir à prendre l'Elysée. Elle grimpe à 42,7 %, contre 33,90 % en 2017.

20h00. Les premiers résultats tombent. L’extrême droite au plus haut, mais Emmanuel Macron est réélu. Il s’en sort avec 57,6 à 58,2% des suffrages exprimés, d’après les premières estimations et est donc le premier président de la République réélu hors cohabitation sous la Vème.

19h50. Qu’en pensent les soutiens de Marine Le Pen ? Ils assurent aussi être confiants, notent encore nos confrères.

19h45. Les militants pro-Macron confiants. Ils se sont réunis en nombre sur le Champ de Mars, rapporte Le Figaro, qui a eu l’occasion d’en interroger quelques-uns.

19h40. L’Europe dans l’attente des résultats. “L’Europe retient son souffle”, informe en effet le quotidien allemand Der Tagesspiegel, d’obédience libérale.

19h35. L’abstention estimée à 28%. C’est (presque) une première ! L’abstention devrait être plus élevée, ce dimanche 24 avril au soir, qu’elle ne l’était il y a deux semaines. Elle a d’ailleurs fait ses meilleurs scores en Seine-Saint-Denis (44,96% de taux de participation), en Haute-Corse (49,35% de taux de participation), le Val-de-Marne (55,2%), le Val-d’Oise (55,34%) et Paris (55,74%). Historiquement, une telle situation n’est arrivée qu’en 1969 et en 2017.

19h30. Dans certains bureaux de vote, on s’éclaire à la bougie… Midi Libre détaille en effet la mésaventure des électeurs de Comprégnac, dans l’Aveyron. Le bureau de vote étant privé d’électricité depuis 16h, il a fallu trouver une autre façon de vérifier les informations des citoyens. Les assesseurs ont fait de leur mieux…

19h25. Où vote-t-on le plus en France ? La participation s’est avérée plus élevée en Provence-Alpes-Côte-d’Azur (64,53% à 17h) et dans les Bouches-du-Rhône (65,3% à 17h). A l’échelle nationale, elle n’atteignait “que” 63,23% à la même heure.

19h20. Vous n’êtes pas encore allé voter ? Dépêchez-vous ! Les premiers bureaux de vote ont déjà commencé à fermer leurs portes. Il n’y a que dans les grandes villes, comme à Paris, à Strasbourg ou à Lyon par exemple, qu’il demeure possible de voter jusqu’à 20h.

19h15. Le spectre de Jean-Luc Mélenchon plane sur le deuxième tour de l’élection présidentielle. Le candidat malheureux de la France Insoumise avait récolté près de 22% des voix exprimées au premier tour de l’élection et a d’ailleurs appelé ses électeurs à le propulser à Matignon après les législatives. Ce sont eux, qui comptent tout de même pour 7,7 millions de Françaises et de Français, qui sont installés en position de faiseur de roi ou de reine ce dimanche 24 avril 2022. Ils sont, de fait, les arbitres du scrutin. 

Jean-Luc Mélenchon, après son échec aux portes du deuxième tour, a appelé les siens à ne pas accorder une seule voix à l’extrême droite et à Marine Le Pen. Pour autant, il n’a pas appelé à voter pour Emmanuel Macron. 33% de ses électeurs devraient reporter leur suffrage sur le président, soit moins qu’en 2017 (53%) à l’époque. Les votes blancs ou nuls, ainsi que l’abstention, apparaissent comme la solution privilégiée par 48% des Insoumis, informe Le Parisien.

19h10. Emmanuel et Brigitte Macron s’accordent une balade en amoureux avant la soirée électorale. Le candidat et son épouse sont allés se promener sur la plage du Touquet, note Gala. Ils sont apparus “très décontractés”.

19h00. Marine Le Pen a quitté son QG de campagne. La candidate d’extrême droite est partie pour le Pavillon d’Armenonville, en lisière du Bois de Boulogne, où elle entend célébrer sa victoire. Elle a d’ores et déjà préparé le champagne, informe Ivanne Trippenbach, journaliste au Monde. Une soirée plus faste que celle de Valérie Pécresse… qui ne proposait que de l’eau !

18h55. Où Emmanuel Macron va-t-il organiser sa soirée électorale ? S’il est réélu, le président candidat envisage de fêter sa victoire sur le Champ-de-Mars, ce qu’il n’avait pas pu faire en 2017 en raison de relations tendues avec l’équipe d’Anne Hidalgo. Cette année, les choses semblent s’être apaisées.

18h50. Marine Le Pen organise sa soirée électorale. La présidente du Rassemblement national s’exprimera devant 500 journalistes, dont 300 issus de la presse étrangère. Derrière elle, informe France Info, un grand écran géant retransmet les éditions spéciales de plusieurs chaînes d’informations.

18h45. Les déçus de la soirée électorale prêts pour faire la fête ? L’humoriste Guillaume Meurice, qui officie notamment sur France Inter, organise une “contre-soirée électorale” à La Cigale, salle parisienne. La soirée sera rediffusée par nos confrères de Blast, pour celles et ceux qui n’auraient pas pu avoir une place.

18h40. 2022, l’élection présidentielle de la culpabilité ? De nombreux Français disent en effet se sentir coupable après avoir voté, informe le Huffington Post sur son site. Certains se reprochent d’avoir opté pour un petit candidat plutôt que d’avoir voté “utile” quand d’autres s’en veulent déjà de voter pour une figure politique dont ils savent qu’elle va les décevoir. Faut-il craindre une faible adhésion au projet de celui ou celle qui remportera l’Elysée ce soir ?

18h35. Faut-il se fier aux estimations fournies par la RTBF et les autres chaînes étrangères ? En France, il est interdit de publier les résultats avant 20h, mais les médias frontaliers ne sont pas soumis aux mêmes règles. Cependant, rappelle le quotidien du soir, leurs estimations ne sont pas toujours particulièrement fiables… et sont susceptibles de bouleverser le cours d’une élection en démobilisant ou en remobilisant un électorat. A prendre avec des pincettes, donc.

18h30. Florian Philippot flashé à 170 km/h sur l’autoroute A4 pour aller voter. Le président des Patriotes a vu son véhicule confisqué, ce dimanche matin, informe L’Indépendant. Un de ses proches était au volant quand ils ont été interpellés par les forces de l’ordre, puis accompagnés jusqu’à la gare la plus proche. Il a dû aller remplir son devoir civique à pied.

18h25. Marine Le Pen, elle, a opté pour Hénin-Beaumont. Comme lors du premier tour, la fille du Menhir est allée voter dans son fief, en Pas-de-Calais. Elle s’y est rendue vers 11h, avant un petit bain de foule. Elle est attendue pour 18h30 à Paris, où se tiendra la soirée électorale du Rassemblement national.

18h20. Où Emmanuel Macron a-t-il voté ? Le président sortant, donné favori des intentions de vote avant la tenue du second tour, est allé voter au Touquet en compagnie de son épouse. Il en a profité, rapporte Le Parisien, pour saluer la petite foule amassée au pied de sa maison. Le candidat a glissé son bulletin dans l’urne entre midi et 13h.

18h15. Faut-il craindre des estimations peu fiables après 20h, comme le 10 avril ? La soirée du premier tour de l’élection présidentielle a failli être le cadre d’un retournement de situation. Jean-Luc Mélenchon, éliminé aux portes du deuxième tour, a bien cru pouvoir dépasser Marine Le Pen. Pour autant, assure Le Monde, les résultats qui seront annoncés aux alentours de 20h devraient être fiables. Et ce, même si les bureaux de votes n’ont pas tous terminé leur dépouillement. Ils s’appuient en effet sur des calculs statistiques, mais il ne faut pas perdre de vue qu’il ne s’agit que d’estimations. Les résultats officiels arriveront plus tard dans la soirée.

18h10. A quoi ressemblera l’après-présidentielle ? Ce n'est pas parce que le second tour prend fin ce dimanche 24 avril que l’élection présidentielle se terminera immédiatement. A l’issue de ce scrutin se déroulera en effet la passation de pouvoir, prévue au plus tard pour le 13 mai au soir. De même, les résultats officiels ne seront pas annoncés avant le mercredi 27 avril. C’est Laurent Fabius, président du Conseil constitutionnel qui aura pour mission de les proclamer.

18h05. Une élection frappée par l’abstention. Alors que 48,7 millions d’électeurs sont appelés à se prononcer pour ou contre l’une ou l’autre des deux candidats ayant passé le premier tour, Emmanuel Macron et Marine Le Pen, une grande partie semble décidée à ne pas se rendre aux urnes. A 17h, la participation s’élevait à 63,23%, en baisse de deux points par rapport à 2017 (65,3%).

18h00. Bonjour et bienvenue pour cette édition spéciale consacrée à l'élection présidentielle de 2022.

Election présidentielle 2022 : le live du premier tour

23h45. C’est la fin de ce direct. Merci à vous de l’avoir suivi et bonne soirée.

23h30. L’écart se resserre entre Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen. BFMTV le donne à 21,7% des suffrages exprimés contre 22,9% pour la fille du Menhir. En direct, Ségolène Royal fustige les autres candidats de gauche. “Jean Luc Mélenchon a fait honneur à la belle politique par sa campagne et son discours. Jadot, Roussel, Hidalgo, en dessous des 5 % appellent au barrage à MLP ? Ils pouvaient le faire par l’union en se retirant Honte à eux, à leur égo. ‘Des nains’, aurait dit François Mitterrand”, a-t-elle déclaré.

23h00. Jean Lassalle se refuse à donner des consignes de vote. Le candidat malheureux dit faire “totalement confiance à ses électeurs”, rapporte BFMTV.

22h30. Marlène Schiappa discerne des ressemblances entre le programme de Jean-Luc Mélenchon et celui d’Emmanuel Macron. “Nous pouvons nous retrouver sur des valeurs, sur la question des droits des femmes, sur la question des droits humains, du droit d’asile”, a-t-elle déclaré d’après L’Obs. Les électeurs et les soutiens du candidat Insoumis ne semblent guère convaincus… D’autres internautes ont pointé du doigt les limites de telles déclarations.

22h00. Emmanuel Macron remercie les candidats qui l’ont soutenu. “Votre confiance m’honore, m’oblige, m’engage, je sais ce que je vous dois", a-t-il annoncé à l’attention de Yannick Jadot, Valérie Pécresse, Fabien Roussel et Anne Hidalgo qui lui ont apporté leur soutien “dès ce soir”.

21h30. Europe Ecologie-Les Verts appelle aux dons. Yannick Jadot n’étant à priori pas parvenu aux 5% nécessaires pour bénéficier d’un remboursement de sa campagne, il ne pourra pas bénéficier d’argent public. Pour financer son engagement, le parti s’en remet donc… à ses électeurs.

20h45. “Pas une seule voix à madame Le Pen !” Jean-Luc Mélenchon, depuis son QG de campagne, a appelé ses électeurs à ne pas se laisser tenter par le vote anti-Macron ou par l’extrême droite. Il a répété le message à plusieurs reprises, pour ne pas être victime du même procès que celui qui lui avait été fait en 2017.

[election_search]

20h20. Le ministère de l'Intérieur a annoncé les premiers résultats. Vous pouvez les retrouver en suivant ce lien.

20h15. Anne Hidalgo appelle à voter pour Emmanuel Macron. “A l’issue de ce premier tour, les résultats comme l’abstention témoignent d’une France divisée et à une extrême droite aux portes du pouvoir. Alors, pour que la France ne bascule pas dans la lutte de tous contre tous, je vous appelle à voter contre l’extrême droite en vous servant du bulletin de vote Emmanuel Macron”, a-t-elle déclaré. Elle n’est pas la seule à avoir fait ce choix : Valérie Pécresse votera elle aussi pour Emmanuel Macron. Yannick Jadot et Fabien Roussel appellent, eux, à faire barrage à l’extrême-droite.

20h10. Une humiliation pour Valérie Pécresse ? La candidate Les Républicains réalise, en effet, le pire score de toute l’histoire de la droite traditionnelle depuis le fondement de la Vème République. Les militants, affirment France Info, attendaient au moins 10%, pas 5%.

20h05. Jean-Luc Mélenchon, troisième homme ? La France Insoumise souligne “l’espoir” qu’a inspiré Jean-Luc Mélenchon et Adrien Quatennens remercie les électeurs ainsi que les électrices qui auront porté l’ancien socialiste “aux portes du deuxième tour”. Il déplore une “affiche qui revient”, tout en affirmant qu’aucune voix ne doit aller à l’extrême droite.

20h00. Les premiers résultats tombent, Emmanuel Macron très largement qualifié pour le second tour devant Marine Le Pen. On assistera donc  à une revanche du débat de 2017 entre les deux candidats. Voici la liste des scores :

  1. Emmanuel Macron : 28,1%
  2. Marine Le Pen : 23,3%
  3. Jean-Luc Mélenchon : 20,1%
  4. Eric Zemmour : 7,2%
  5. Valérie Pécresse : 5%
  6. Yannick Jadot : 4,4%
  7. Jean Lassalle : 3,3%
  8. Fabien Roussel : 2,7%
  9. Nicolas Dupont-Aignan : 2,3%
  10. Anne Hidalgo : 2%
  11. Nathalie Arthaud : 0,8%
  12. Philippe Poutou : 0,7%

19h40. Pas de fête chez Valérie Pécresse ? La soirée prévue par la candidate devrait se dérouler sans alcool, note encore le quotidien francilien. Plus exactement, il n’y aura que de l’eau… Mais les militants pourront la choisir plate ou pétillante !

19h35. Anne Hidalgo prête à prendre la parole. La maire de Paris est déjà présente au Poinçon dans le XIVè arrondissement et devrait s’exprimer très vite après 20h, détaille Le Parisien. Pour l’heure, les militants ne sont pas au rendez-vous.

19h30. Les candidats attendent les résultats dans leur QG de campagne. “On va pas se mentir, on est assez confiants”, affirment d’ailleurs les soutiens d’Emmanuel Macron (dont certains se présentent comme des “bébés Macron”, écrit Libération. L’ambiance diffère chez Jean-Luc Mélenchon, où les militants sont nombreux à espérer mais se refusent aux pronostics. “Plus qu’une petite heure et on sait pourquoi on chiale”, déclarent certains au micro de nos confrères.

19h25. La participation finale estimée à 74,4%. Cela représente donc un taux d’abstention global de 25,6%, détaille RTL sur son site et sur la base d’une étude Harris Interactive x Toluna. Faut-il y lire un décrochage particulièrement massif ? Pas d’après Benjamin Sportouch, journaliste. Il s’en explique chez nos confrères.

19h20. A quelle heure aura-t-on les résultats ? En France, les médias n’ont pas le droit de dévoiler les tendances électorales avant la fermeture de l’intégralité des bureaux de vote, rappelle Le Parisien. Ce qui n’empêche pas un certain nombre de journaux étrangers (belge ou anglais, généralement), d’énoncer des résultats largement avant 20h. Faut-il y croire ? Ces derniers s’appuient sur des sondages réalisées à la sortie des urnes et en tirent les estimations nécessaires à la rédaction de leurs articles. Même les chiffres divulgués par la presse française à 20h ne seront pas définitifs : ils résultent de sondages basés sur les premiers dépouillements. C’est au ministère de l’Intérieur qu’il revient de communiquer les scores finaux.

19h15. Plus que 45 minutes pour aller voter ! Du moins… en métropole. Depuis 19h, l’essentiel des bureaux de vote commencent à fermer. C’est une loi du 25 avril 2016 qui fixe l’horaire de fermeture de ces derniers. Seul le préfet peut décider de repousser l’échéance.

19h10. Et si c’était dans le Nord qu’il y avait le plus de candidats ? Fabien Roussel, du Parti communiste français a aussi choisi le Nord : il s’est rendu à Saint-Amand-les-Eaux, la ville dont il est le député. Philippe Poutou, pour sa part, a voté Bordeaux… où il occupe un poste de conseiller municipal.

19h05. Est-ce à Paris que l’on retrouve le plus de candidats ? C’est là, en tout cas, qu’Eric Zemmour a décidé de glisser son bulletin dans l’urne. Le polémiste s’est rendu dans le VIIIème arrondissement pour aller voter, ce qui fait de lui le troisième candidat parisien. Valérie Pécresse, présidente de la région Île-de-France, a opté pour Vélizy-Villacoublay (Yvelines).

19h00. Où a voté Emmanuel Macron ? Le président sortant, qui brigue sa propre succession, s’est rendu au Touquet (Pas-de-Calais) pour aller voter, dans la mairie où il s’est marié. Il y était accompagné de Brigitte Macron, son épouse, et en a profité pour s’adonner à un bain de foule, explique Europe 1.

18h55. A voté ! Yannick Jadot, candidat pour Europe Ecologie - Les Verts s’est rendu aux urnes dans le Xème arrondissement de Paris. Marine Le Pen, pour sa part, est allée voter à Hénin-Beaumont, dans le Pas-de-Calais. Elle y est députée depuis le début du quinquennat.

18h50. Quid de Nicolas Dupont-Aignan ? Le candidat Debout la France, qui s’était rallié en 2017 à Marine Le Pen après avoir échoué à se qualifier au deuxième tour est allé voter dans la commune de Yerres.

18h45. Où a voté Nathalie Arthaud ? La candidate trotskiste a glissé son bulletin dans l’urne à Pantin (Seine-Saint-Denis), non loin de l’établissement où elle enseigne, à Aubervilliers.

18h40. La “tortue sagace”, troisième candidat le plus rapide ? Jean-Luc Mélenchon était le troisième à aller voter, à en croire Europe 1. Il a glissé son bulletin à Marseille (Bouches-du-Rhône) un peu avant 11h.

18h35. Jean Lassalle a voté ! Le candidat du parti Résistons! s’est rendu à 10h30 Lourdios-Ichère, dont il a été le maire, pour glisser son bulletin dans l’urne.

18h30. Les candidats ont-ils déjà voté ? C’est Anne Hidalgo qui, la première, s’est rendue aux urnes. Elle a glissé son bulletin à 8h30 dans la mairie du XVème arrondissement de Paris.

18h25. De la glue de la serrure de certains bureaux de vote. A Watigny, dans l’Aisne, les assesseurs et les élus en charge du bureau de vote ont découvert de la glu dans la serrure de la porte menant à l’urne, rapporte Ouest-France. Fort heureusement pour les électeurs, ils ont été mesure d’accéder au bâtiment par la porte arrière et ont pu garantir l’ouverture de leur bureau dans les temps. l’élection aura été bouleversée par de nombreuses situations particulières, comme l’expliquait précédemment Planet

18h20. Les Françaises et les Français ont du mal à aller voter. Devant certains bureaux de votes, la queue est si longue qu’il faut patienter des heures avant d’atteindre l’isoloir, rapporte la journaliste Salomé Saqué, qui travaille pour Blast. Sur Twitter, elle fait part de clichés dévoilant la situation complexe de ces électeurs et évoque l’évident problème démocratique qu’une telle situation peut engendrer. 

“Je tiens à préciser que les assesseurs/agents sur place font tout ce qu'ils peuvent, sont d'une très grande gentillesse et efficacité. Ils ne sont simplement pas assez nombreux visiblement”, écrit-elle encore, non sans préciser que certains ont fini par se décourager après de longs moments passés à piétiner dans le froid.

18h15. Le scandale des bulletins de vote. Dans certains bureaux de votes, des problèmes de bulletin ont été rencontrés ce dimanche 10 avril 2022, rapporte 20minutes. Ainsi, la pile de bulletins de la candidate PS - Anne Hidalgo - a été oubliée près de deux heures durant à Pau. A Marseille, “toute la pile de bulletins Zemmour a été dérobée entre 8h30 et 9h”, soutient  Antoine Baudino, assistant parlementaire de Stéphane Ravier, le sénateur RN qui a rejoint le polémiste pendant la campagne.

C’est une situation problématique en cela qu’elle empêche les électeurs de voter pour leur candidat de choix.

18h10. Aurez-vous encore le temps d’aller voter ? Comme à chaque élection, certains bureaux de votes ferment plus vite que d’autres : ils clôturent leurs portes à compter de 18h. Cependant, dans la majorité des villes de France, il est possible d’aller voter jusqu’à au moins 19h. Pour les métropoles, les bureaux de vote demeurent généralement ouverts jusqu’à 20h. Plus d’informations à ce propos sur le site du service public, qui recense les municipalités concernées ville par ville.

18h05. Un scrutin particulier, qui intéresse moins les Français ? L’élection présidentielle demeure, traditionnellement, la moins malmenée par l’abstention. Cette année, pourtant, la participation au scrutin est en net recul, en témoignent les multiples billets du ministère de l’Intérieur qui actualise régulièrement ses informations à ce propos. A 17h, elle s’établissait à 65%, ce qui est moins important (- 4,4 points) que lors de la précédente élection. Au total, rappelle Le Point, 48,7 millions d’électeurs français sont appelés aux urnes, ce dimanche 10 avril 2022.

18h00. Bonjour et bienvenue pour cette édition spéciale consacrée à l'élection présidentielle de 2022.

Téléchargez votre guide mutuelle (gratuit) !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.