Alors que le couvre-feu vient juste d'être étendu à 38 nouveaux départements, Emmanuel Macron a appelé, vendredi 23 octobre au soir, à "réduire notre vie sociale au minimum". Selon le directeur de l'ARS en Île-de-France, "on saura la semaine prochaine", si un reconfinement quelconque sera instauré.
Vers un reconfinement dès "la semaine prochaine" ? Emmanuel Macron s’est expriméAFP

La France va-t-elle de nouveau être mise sous cloche, localement ou totalement ? Pour éviter un scénario catastrophe, chaque semaine, les mesures se durcissent. Après l’instauration d’un couvre-feu dans 9 métropoles le 17 octobre dernier, la mesure a été étendue à 38 nouveaux départements. Ce sont donc 46 millions de Français qui sont, depuis ce samedi 24 octobre à minuit, contraints de rester chez eux entre 21 heures et six heures du matin. Seules quelques sorties, nécessitant une attestation dérogatoire de déplacement, restent autorisées : travail, soins médicaux, train ou avion à prendre...

Covid-19 : "Le mois de novembre sera éprouvant"

"La deuxième vague est là. Nous observons aujourd’hui une progression rapide et très préoccupante de l’épidémie dans tous les pays européens. Nul n’est épargné. Disons les choses clairement : la situation est grave. Elle est grave en Europe, elle est grave en France", a déclaré Jean Castex lors du point hebdomadaire sur la situation épidémique en France ce jeudi 22 octobre 2020.

Cette seconde vague pourrait d'ailleurs "être pire que la première", selon des scientifiques.

"Le mois de novembre sera éprouvant, nous le savons déjà. Chaque jour, le nombre de décès augmente", a-t-il ajouté : 184 sur ces dernières 24h.

Le nombre de cas confirmés a aussi explosé. La France a dépassé ce 23 octobre 2020 le million de contaminations à la Covid-19, d’après les derniers chiffres de Santé Publique France.

Pour freiner cette propagation, le gouvernement n’écarte plus aucune piste. Après Olivier Véran, qui a semblé avoir listé les mesures actuellement étudiées, en évoquant "un reconfinement général pour deux semaines", "comme l’Irlande ou le Pays de Galle", c’est au tour d’Emmanuel Macron de prononcer cette hypothèse.

En déplacement à l'hôpital de Pontoise, dans le Val-d'Oise ce vendredi 23 octobre au soir, le chef de l’Etat a appelé à "réduire notre vie sociale au minimum", pour "faire corps avec le personnel soignant", rapporte Europe 1.

Présage-t-il alors un nouveau confinement ? Si oui, quand ?

Une seconde vague "pire que la première" : l'inquiétude des scientifiquesUne seconde vague "pire que la première" : l'inquiétude des scientifiquesFace à la hausse des nouvelles contaminations et l'augmentation du nombre de décès, de nombreux scientifiques tirent la sonnette d'alarme. D'après certains, la seconde vague pourrait être plus...

Protégez vos proches avec des solutions de Téléassistance !

Vidéo : Test PCR (nasal) : comment se déroule-t-il ?

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.