Selon le Canard Enchaîné, l’ancienne ministre de l’Ecologie aurait retrouvé un emploi avec l’aide du président. Découvrez où elle pourrait bientôt se reconvertir.

Après son départ du ministère de l’Ecologie en mai dernier, Ségolène Royal aurait trouvé un nouveau travail et Emmanuel Macron n’y serait pas pour rien. Dans son édition de mercredi, le Canard Enchaîné a révélé que le président aurait décidé de la nommer à un poste auparavant occupé par Michel Rocard. L'ancienne ministre pourrait en effet devenir la nouvelle ambassadrice de France chargée des négociations internationales relatives aux pôles Arctique et Antarctique.

A lire aussiPHOTO Ségolène Royal s’affiche avec son fils et sa belle-fille

Le poste avait été créé en 2009 par Nicolas Sarkozy

Publicité
Alors qu'elle avait échoué à obtenir en avril la direction du Programme des Nations unies pour le Développement (PNUD), Ségolène Royal pourrait continuer à travailler sur les questions climatiques, en se concentrant sur les régions polaires. Au moment de quitter son ministère auquel elle était très attachée, l’ancienne candidate à l’élection présidentielle n’avait pas caché sa volonté de poursuivre son combat pour la protection de l’environnement. "Je vais continuer le combat climatique parce que c'est l'engagement de toute une vie, et en particulier au cours de ces trois dernières années", avait-elle déclaré au micro de BFMTV en mai dernier.

Ségolène Royal devrait donc poursuivre dans le domaine de l’environnement qui lui tient particulièrement à cœur. Elle pourrait même être amenée à collaborer avec son successeur, Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et solidaire. Pour rappel, le poste d’ambassadeur pour les pôles avait été créé en 2009 par Nicolas Sarkozy et avait été confié à Michel Rocard, ancien Premier ministre de François Mitterrand, jusqu’à son décès en juillet 2016.

En vidéo : Ségolène Royal recasée par Emmanuel Macron ?

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité