Les partenaires sociaux étaient reçus à Matignon ce jeudi et vendredi. L'exécutif espère ainsi déminer le terrain avant une rentrée sociale à haut risque.
Rentrée sociale : la tactique enjôleuse de Macron pour déminer les sujets épineuxAFP

Pour l'exécutif, c'est opération déminage avant une rentrée sociale à haut risque. Les partenaires sociaux étaient en effet reçus à Matignon les jeudi 5 et vendredi 6 septembre 2019, afin de discuter de la réforme des retraites que souhaite conduire l'Elysée, rapporte Le Parisien. Nouvelle méthode annoncée pour l'exécutif après une année marquée par une crise sociale éprouvante ?

Soucieux de ne pas s'aliéner davantage les Français et de rebondir après une année difficile, l'exécutif pourrait se montrer (mais se montrer seulement ?) plus à l'écoute et davantage respectueux des Français. Une main de fer dans un gant de velour, en somme.

"Pour changer les choses, il faut parfois changer nos habitudes", déclarait ainsi Emmanuel Macron en août 2019. Le gouvernement changerait-il son fusil d'épaule ? A la surprise générale, Emmanuel Macron et Edouard Philippe semblent renoncer à l'idée de réhausser l'âge légal de départ à la retraite.

Le gouvernement devrait en revanche rallonger la durée de cotisation (ce qui revient peu ou prou à la même chose). De plus, la réforme des retraites comprend la suppression des quarante régimes spéciaux existants et leur fusion dans un régime unique. En 1995, un projet de loi similaire avait mis les syndicats dans la rue et paralysé le pays, avant d'être finalement retiré par Alain Juppé, Premier ministre de l'époque.

Rentrée sociale 2019 : la France dans la rue ?

La méthode employée par l'exécutif sera donc fondamentale dans le succès ou non de la réforme. Macron souhaite notamment ne pas s'aliéner la CFDT, seul syndicat susceptible de soutenir le projet de loi.

D'autant plus que les chantiers à haut risque semblent s'accumuler pour le gouvernement. Outre la réforme des retraites, Emmanuel Macron entend réformer l'assurance chômage et la fonction publique. La PMA, qui donnera lieu à un vote dans le cadre de la loi bioéthique, suscite également un certain nombre de critiques, notamment de la part de juristes.

Gilets jaunes, Manif pour tous, syndicats... La France sera-t-elle à nouveau dans la rue en 2019-2020 ? Des mouvements sociaux sont également prévus chez les urgentistes, les pompiers, EDF, les fonctionnaires de Bercy, les avocats, les médecins et les pilotes de ligne. Vers une convergence des luttes ? Entre 2018 et 2019, le mouvement des Gilets jaunes était parvenu à faire vaciller le gouvernement.

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Vidéo : Rentrée présidentielle : E. Macron change de méthode ?

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.