Depuis sa nomination au ministère de la Justice, celui qu'on surnomme "Acquitator" est la cible de nombreux bruits de couloir. Plusieurs de ses propos lui reviennent aujourd'hui comme un boomerang. Qu'a-t-il vraiment fait ou dit ? Explications.
La vérité sur les citations choc d’Eric Dupond-MorettiAFP

Lundi 6 juillet 2020, de nouveaux ministres ont été nommés au gouvernement dans le cadre du remaniement. Ce jour-là, Eric Dupond-Moretti devient ministre de la Justice. Grand avocat fortement opposé à la magistrature, celui qu'on appelle "l'ogre des assises" fait beaucoup parler de lui. Depuis sa nomination, maintes rumeurs circulent à son sujet, déterrant notamment d'anciens propos de l'actuel Garde des Sceaux. Quelles sont-elles et quelle est leur véracité ? 

Dupond-Moretti : "Il faut en avaler des couleuvres pour faire de la politique"

"Moi, franchement, jamais je n'accepterais un truc pareil, non. Ce n'est pas mon métier, il faut en avaler des couleuvres pour faire de la politique", affirmait Eric-Dupond Moretti sur le plateau de LCI en 2018. Interrogé par la journaliste Audrey Crespo-Mara sur la possibilité de devenir ministre de la Justice, l'avocat pénaliste était formel, rapporte France Inter. A cette époque, il est tout bonnement inimaginable pour l'avocat pénaliste d'occuper un tel poste. "Ce sera un bordel, mais alors… Personne n'aurait jamais l'idée sotte, totalement saugrenue, incongrue, invraisemblable de me proposer cela. Et moi franchement je n'accepterai jamais un truc pareil, non", assurait-il. Il ajoutait alors : "C'est une discipline, c'est un exercice, je n'en ai pas les compétences (...) je n'aimerais pas faire ça". Une déclaration fortement relayée sur les réseaux sociaux, pointant du doigt la supposée hypocrisie du ministre...

Cette petite phrase fait également sensation chez les membres de la sphère politique. Le 8 juillet 2020, le Garde des Sceaux s'est exprimé pour la première fois à l'Assemblée nationale, une séquence relayée par Cnews. Une première qu'Eric Dupond-Moretti ne risque pas d'oublier : d'emblée, il a été attaqué sur ces propos par le député LR Antoine Savignat. Il lui a répondu : "C'est vrai qu'à un moment, j'ai dit que je n'accepterai pas cette tâche, il doit y avoir une dizaine ou une quinzaine d'années". En réalité, ces affirmations sur le plateau de LCI ne datent que de 2018...  L'Acquitator a été immédiatement hué par les élus présents... D'autres l'accusent d'être un militant d'extrême gauche.

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Vidéo : Violent clash entre Eric Zemmour et Eric Dupond-Moretti sur Paris Première

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.