En 2016, François Fillon a gagné plusieurs milliers d'euros chaque mois grâce à sa société de conseil. Découvrez combien exactement. 
AFP

En 2016, et alors qu’il était en campagne pour la primaire de la droite et du centre, François Fillon a gagné 20 000 euros par mois grâce à sa société de Conseil, 2F Conseil, rapporte La Lettre A qui a eu accès aux comptes de la SARL de l’ex-candidat à l’élection présidentielle, créée en 2012. Le média précise que ses revenus ont augmenté de 8% entre 2015 et 2016. De son côté, Marianne, dans un article repéré par Le Dauphiné Libéré, précise que François Fillon aurait ainsi empoché 240 788 euros sur toute l’année. Une somme qui serait répartie entre ses revenus de gérant (96 788 euros) et ses revenus de salarié (144 000 euros).

En février dernier, pendant la campagne présidentielle, Le Canard Enchaîné avait révélé que depuis la création de sa société de conseil, François Fillon aurait gagné plus de 757 000 euros grâce à elle. Le Monde indiquait quant à lui que l’entreprise avait réalisé un chiffre d’affaires cumulé de plus d’un million d’euros sur trois ans et demi.

A lire aussi –François Fillon : un de ses amis évoque son "problème avec l’argent"

La nouvelle mission de François Fillon

Retiré de la politique depuis sa défaite à la présidentielle en mai dernier. François Fillon a récemment rejoint le cabinet d’investissement Tikehau Capital, à Paris. Un nouveau poste qui lui permet de gagner plus de 10 000 euros, croit savoir BFM TV. "Son salaire est confidentiel mais il serait supérieur à 10 000 euros mensuel, selon plusieurs sources", écrit la chaîne d’informations en continu sur son site.

En vidéo - Qu'est devenu le couple Fillon depuis la présidentielle ? 

Vous avez envie de lancer votre projet ? De créer votre entreprise ? Découvrez la formation prise en charge à 100% par l'état >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.