Dans l'affaire Alexandre Benalla, l'Elysée et Emmanuel Macron sont visés par de nombreuses critiques. Comment le chef de l'Etat s'est rapproché de son collaborateur mis en cause ?
AFP

Alexandre Benalla : du PS à la campagne d’Emmanuel Macron

"Il y a une relation particulière qui s'est liée entre eux'". Alexandre Benalla est depuis les révélations du Monde, le nom d’une affaire qui ébrande l'Elysée. Une procédure de licenciement a été enclenchée mais cela ne devrait pas épargner à Emmanuel Macron les critiques, d’autant qu’il semblait proche de son collaborateur mis en garde à vue pour "violences par personne chargée d’une mission de service public".

Alexandre Benalla a commencé au Parti socialiste, où il a assuré la protection de Martine Aubry, mais également Arnaud Montebourg et François Hollande. Peut-être est-ce via les socialistes qu’Emmanuel Macron a finalement fait la connaissance d’Alexandre Benalla ? Toujours est-il qu’en 2016 c’est lui qui est embaucher d’assurer le service d’ordre du futur président, alors simple candidat.

A lire aussi : Alexandre Benalla : ces photos qui montrent sa proximité avec Emmanuel Macron 

Alexandre Bennalla : confiance et adoration avec Emmanuel Macron

Selon Le Figaro, Alexandre Benalla vouerait une véritable admiration à Emmanuel Macron. Le chef de l’Etat en retour apprécierait son "dévouement" et son "engagement". Un engagement qui s’est parfois traduit par des comportements très musclés pendant la campagne. Lors de meetings, Alexandre Benalla aurait parfois écarté militant et journaliste par "le col de chemise".

Pour autant, il gagne la confiance du chef de l’Etat. Le Monde raconte ainsi que dans les locaux de la campagne, dans le 15e arrondissement de Paris, il est le seul du service d’ordre à avoir accès au 6e étage, celui réservé à Emmanuel Macron.

Quand ce dernier est élu président, c’est Alexandre Benalla qui assure derrière lui la sécurité lorsqu’il entame sa traversée du Louvre. Dans la foulée, il est nommé adjoint de Patrick Strzoda, le chef de cabinet d’Emmanuel Macron. Présent au quotidien pour assurer la sécurité du chef de l’Etat, il aurait été en conflit avec les hommes du Groupement de sécurité du président de la République (GSPR).

Alexandre Benalla : dans l'intimité présidentielle

Au ski à la Mongie, au Touquet à vélo… Les images d’hier illustrent bien aujourd’hui l’implication d’Alexandre Benalla dans l’intimité de la présidence. "Dans leur comportement, on constate une grande proximité", explique une source du Palais à l’Express alors qu’un autre conseiller politique de la majorité explique au Point: "Il y a une relation particulière qui s'est liée entre eux. Benalla vit avec le chef de l'État et sa femme, il est de tous les déplacements officiels comme privés". Alexandre Benalla vivait d’ailleurs Quai Branly depuis le 9 juillet, dans une dépendance de l’Elysée.

Une proximité qui explique peut-être aussi pourquoi l’Elysée a mis du temps à réagir à cette affaire et pourquoi elle a choisi de ne pas l'ébruiter au moment des faits au mois de mai. Une discrétion qui a désormais un prix : celui d'une polémique que l'opposition n'hésite plus à qualifier "d'affaire d'Etat".

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.