L'afficheur du Var, qui avait notamment représenté le chef de l'Etat en Adolf Hitler, a récidivé ce week-end. Cette fois-ci, Emmanuel Macron est montré en slip kangourou...
Emmanuel Macron en "slip kangourou" : nouvelle affiche polémique dans le VarAFP

Après le képi et la perruque... Le slip. L’homme qui placarde des affiches sauvages d’Emmanuel Macron a frappé une nouvelle fois ce week-end, rapporte Le Figaro. Souvenez-vous, au mois de juillet dernier, cet homme, qui se fait appeler Flori Michel-Ange sur les réseaux sociaux, avait grimé le chef de l’Etat d’une moustache semblable à celle d’Adolf Hitler, puis avait affiché cette photo à la Seyne-sur-Mer (Var) et à Toulon (Var). D’autres images avaient suivi, notamment avec le képi du maréchal Pétain ou la perruque de Louis XVI.

Emmanuel Macron moqué après la crise des sous-marins

Cette fois-ci, toujours sur un panneau publicitaire, le visage du chef de l’Etat a été transposé sur la photo d’un homme torse-nu, portant un slip kangourou. L’image est une nouvelle fois visible dans le Var, plus précisément aux abords de la ville de Toulon. Après avoir réagi à la politique vaccinale et au pass sanitaire, l’auteur de ces images fait directement référence à la crise des sous-marins entre la France, l’Australie, les Etats-Unis et l’Angleterre. Il accompagne sa photo d’une phrase moqueuse : "Le kangourou de son éminence", en référence aux sous-vêtements masculins font la forme rappelle la poche des kangourous.

Emmanuel Macron a porté plainte contre l’auteur de ces affiches, après celles sur Hitler et sur le maréchal Pétain. Lors d’une audience le 17 septembre dernier, le procureur du tribunal correctionnel de Toulon a requis 10 000 euros d’amende à son encontre pour "injure publique", rappelle Le Figaro. Présent, l’homme en question avait alors avancé son "droit à l’humour".

Vous avez envie de lancer votre projet ? De créer votre entreprise ? Découvrez la formation prise en charge à 100% par l'état >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.