Ce mardi, Emmanuel Macron a organisé un mystérieux dîner au palais de l'Elysée. Le nom de certains invités a pu surprendre les habitués des invitations rue du Fauboug Saint-Honoré.
AFP

Dîner secret à l’Elysée : cette stratégie que veut mettre en place Emmanuel Macron

Emmanuel Macron prend au sérieux la première échéance électorale de son quinquennat : les élections européennes. Ce mardi soir, le chef de l’Etat a ainsi organisé un dîner plutôt mystérieux à l’Elysée. Très discret sur l’organisation de cette soirée, comme de celles qu’il tient au quotidien, le président a vraisemblablement voulu faire un large tour de table. C’est ce que laisse à penser la liste des invités…

Comme le révèle l’Opinion, sans surprise, des personnalités comme Marielle de Sarnez, François Bayrou, Edouard Philippe ou Philippe Grangeon, patron intérimaire de LREM, étaient présents. En revanche, plus étonnant, Alain Juppé, et Jean-Pierre Raffarin ont également assisté au repas. Franck Riester, président d’Agir et ministre de la Culture depuis le dernier remaniement, était présent lui aussi.

A lire aussi : Emmanuel Macron, Didier Deschamps… Qui sont vraiment les Français influents ?

Dîner secret à l’Elysée : des invités très intéressés

Ce repas sous la houlette d’Emmanuel Macron avait un objectif : parler de la stratégie à adopter pour les élections européennes. La liste des invités alimente à cet égard l’hypothèse d’une future grande liste de centre-droit. Idée à laquelle Alain Juppé et Jean-Pierre Raffarin ont déjà apporté leur soutien dans le passé.

Le premier qui n’est plus membre de Les Républicaisn fait savoir depuis près d’un an qu’il ne restera pas sans rien faire au moment des européennes et s’est prononcé officiellement pour une grande liste autour d’Emmanuel Macron. Avec lequel il a par ailleurs dîner en tête-à-tête peu après cette annonce fin octobre. Jean-Pierre Raffarin n’exclut plus de son côté de quitter Les Républicains d’ici la fin de l’année.

Le contenu des échanges de ce mardi sont gardés secrets, reste que c’est un signal fort de la part de la majorité. Après avoir désigné Stéphane Séjourné, ancien conseiller à l’Elysée, comme directeur de campagne, La République en marche et le Modem ont enclenché la machine. Il ne manque plus qu’une tête de liste…

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.