Un jeu en ligne conçu par une entreprise française permet de se mettre à la place d'un élu municipal, dans le but de gérer le budget d'une ville tout en évitant les conflits d'intérêts, les pots-de-vin...

© Capture d'écran

Vous avez toujours rêvé de savoir ce que faisait votre maire chaque jour ? C'est maintenant possible grâce à une entreprise française qui a développé un jeu en ligne interactif, rapporte Capital

Le jeu "Le Bon, la Brute et le Comptable", vous met ainsi dans la peau de la directrice de cabinet du maire d'une grande ville. Celle-ci doit chaque jour faire face à des dilemmes afin de maintenir dans le vert les finances de la commune...tout en restant dans l'éthique et en ne froissant pas les différents protagonistes (citoyens, élus, industriels...). 

A lire aussi Quand un socialiste propose d'augmenter le salaire des députés à 9 000 euros

Difficile de concilier éthique et gestion publique

Publicité
Selon Capital, qui a pu s'aventurer dans le jeu, il est difficile de concilier morale et bonne gestion du budget. "Jouez le rôle d'un incorruptible, et vous finirez par vous faire virer, par exemple après avoir refusé d'acheter des espaces publicitaires dans le journal local afin de faire la promotion de la maire. Attention, incarner un 'pourri' n'est pas non plus sans risque : ainsi, l'utilisation d'une carte de crédit de la mairie à des fins personnelles pourrait vous valoir une mise en examen…", précise le magazine économique.

Depuis son lancement, le jeu a du succès

L'objectif de ce jeu en ligne n'est évidemment pas de sous-entendre que tous les édiles qui réussissent sont corrompus. A chaque problématique (conflit d'intérêt, pots-de-vin, attribution de marché public biaisée, délit d'initié…) est associée un tutoriel détaillant les règles en la matière. 

Quoi qu'il en soit, le jeu a du succès depuis son lancement. "Environ 60 000 personnes s'y sont connectées. Surtout, le temps moyen passé sur le jeu est supérieur à 10 minutes et presque tous les participants ont cliqué sur les tutoriels", s'est réjoui auprès de Capital Nicolas Kayser-Bril, patron de Journalism++, la société à l'origine de ce projet.

Vidéo sur le même thème : Venise secouée par un vaste scandale de corruption, son maire arrêté

mots-clés : Mairie, Corruption

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité