Vous pensiez pouvoir choisir n'importe quel bénéficiaire, en souscrivant un contrat d'assurance-vie ? C'est une erreur. Explications.
Assurance vie et succession : les limites qu'il ne faut surtout pas perdre de vueIstock
Sommaire

Jusqu'en 2020, elle était régulièrement considérée comme le placement préféré des Françaises et des Français. Certes, l'assurance-vie n'est pas le placement le plus rentable - loin s'en faut ! Mais elle présente tout de même un certain nombre d'intérêts. Particulièrement à l'approche de la succession, puisqu'elle permet purement et simplement de contourner certains obstacles inscrits dans la loi. Ainsi, elle offre un abattement de 152 500 euros par bénéficiaire désigné, rappelle Capital, lequel sera ensuite moins taxé sur les éventuels montants restants. En dessous de 700 000 euros, il ne lui faudra verser au fisc que 20%. Si la somme excède le plafond précédemment cité, le taux grimpe à 31,25%. 

En outre, et c'est là un autre point des plus intéressants, l'assurance-vie permet purement et simplement de désigner un autre "héritier", lequel n'aurait peut-être pas pu prendre part à la succession sans ce dispositif. Théoriquement, n'importe qui peut être désigné comme bénéficiaire au moment du décès. Bien entendu, le bénéficiaire peut être un membre de la famille, indiquent nos confrères, mais il n'a pas à l'être. Pour l'essentiel, le souscripteur a le choix.

Assurance-vie : ces limites qu'il ne faut pas perdre de vue

Cependant, les avantages de l'assurance-vie sont souvent conditionnés. C'est le cas de l'abattement "hors-succession" : si le souscripteur alimente le contrat passé 70 ans, ce dernier sera malheureusement moins intéressant. De la même façon, il n'est pas possible  en pratique de désigner n'importe qui en tant que bénéficiaire. Certains profils, sauf exceptions précises, ne sont pas éligibles… Récapitulatif.

Vous avez envie de lancer votre projet ? De créer votre entreprise ? Découvrez la formation prise en charge à 100% par l'état >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.