La comédienne Renée Dorléac est décédée le 11 juillet à l'âge de 109 ans, comme l'a annoncé sa famille ce jeudi 15 juillet. Figure de la comédie française, la star Catherine Deneuve a suivi ses traces avec brio. Planet vous dévoile les photos vintages entre mère et fille.
Mort de Renée Dorléac : cette ressemblance frappante avec sa fille Catherine Deneuve

Une légende vient de s’éteindre. La comédienne Renée Dorléac, la mère de Catherine Deneuve et Françoise Dorléac, est décédée le dimanche 11 juillet dernier à Paris, à l’âge de 109 ans, a indiqué sa famille auprès du Figaro. Figure incontournable de la comédie française, la centenaire a connu une carrière prolifique.

Née Renée-Jeanne Deneuve, le 10 septembre 1911 au Havre, elle est plus connue sous le nom de Renée Simonot qu’elle avait choisi en hommage à un ami de sa mère Antoinette-Jeanne Schenardi, qui était un artiste lyrique et son parrain dans le métier. De ses débuts au théâtre de l’Odéon à 7 ans, la comédienne a été pensionnaire des lieux durant 28 ans. "J'y suis entrée à la fin de la Première Guerre mondiale, dans Les cloches de Corneville. Je me souviens encore de la seule réplique que j'avais à dire : ‘Ah, je ferai comme papa, je resterai garçon’", avait-elle confié au Point en 2013.

Une pionnière dans le doublage et mère de filles célèbres

Dans les années 1930, Renée Dorléac a été l’une des pionnières à faire carrière dans le doublage de cinéma. Un exercice qui lui a permis de prêter sa voix à des stars internationales comme Olivia de Havilland, Judy Garland ou encore Esther Williams. "C'est drôle, car je n'avais pas du tout le physique de cette grande et belle nageuse. On a la voix de son physique, et elle n'avait rien à voir avec moi. Je n'étais pas à mon aise", confiait la comédienne qui a doublé Winona Ryder dans Edward aux mains d’argent en 1990, avant de mettre un terme à sa carrière de doubleuse.

En parallèle à ses activités en tournage et sur les planches de théâtre, Renée Dorléac a connu l’amour à plusieurs reprises. D’abord, en couple avec Aimé Clariond dans l’entre-deux-Guerres, elle est mère de leur fille Danielle (née en 1937) avant de le quitter. "Je suis partie avec ma fille dans les bras et j'ai repris ma liberté. J'ai alors repensé à ce monsieur qui me faisait la cour sans l'avouer". Cet homme, dont elle parle auprès du Point, n’est autre que Maurice Dorléac, évoluant aussi dans le doublage, qui deviendra son mari en février 1940.

De leur union, Renée et Maurice Dorléac auront trois sublimes filles : l’aînée Françoise (1942-1967), Catherine (née en 1943) et Sylvie (née 1946). Des jeunes femmes aux parcours différents, dont l’une d’elles connaît une renommée mondiale, il s’agit évidemment de Catherine Deneuve. Si mère et fille ont rarement été photographiées ensemble, la ressemblance était néanmoins frappante. La preuve en images dans le diaporama ci-dessus.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités people,
en vous abonnant à la newsletter FemmesPlus.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.