Ce 15 septembre, la comédienne Marthe Mercadier s'est éteinte à l'âge de 92 ans, comme l'a annoncé son entourage à l'AFP. Célèbre figure du théâtre de boulevard, sa personnalité avait conquis les Français. Planet vous dévoile les secrets de sa vie.
Marthe Mercadier : trois indiscrétions à savoir sur la "reine" du théâtre de boulevard©Briquet Nicolas/ABACA
Sommaire

Marthe Mercadier : ses débuts avec Joséphine Baker à son engagement dans la Résistance

Une star de la comédie tire sa révérence. Marthe Mercadier, la "reine" du théâtre de boulevard, est décédée à l’âge de 92 ans, a-t-on appris ce mercredi 15 septembre. "Ma maman s’est éteinte ce matin vers 5 heures. Elle souffrait de la maladie d’Alzheimer depuis plusieurs années. Je l’ai accompagnée jusqu’au bout", a annoncé sa fille Véronique Néry auprès de nos confrères de l’AFP.

Née le 23 octobre 1928 à Saint-Ouen dans la banlieue parisienne, Marthe Mercadier fait ses débuts précoces dans le monde du spectacle. Grâce à son grand-père, administrateur de la Société des auteurs dans les années 30, elle n’a que 5 ans lorsqu’elle est repérée pour danser aux côtés de la star Joséphine Baker. C’est avec la meneuse de revue américaine que la jeune artiste peaufine son talent sur scène.

Une passion que Marthe Mercadier devra mettre en parenthèse alors que la Seconde Guerre mondiale éclate. Jeune adolescente, elle lance sa première association humanitaire après avoir aidé son père dans la Résistance en transmettant les courriers aux survivants. À la fin de la guerre, Marthe Mercadier se destine à une carrière de comédienne où elle débute comme souffleuse au théâtre Saint-Georges à Paris.

C’est sur ces mêmes planches de théâtre que Marthe Mercadier va obtenir son premier grand rôle dans À l'approche d'un soir du monde. Une expérience qui va la propulser sous le feu des projecteurs, s’illustrant dans une cinquantaine de pièces (Sacré Léonard, Treize à table, La présidente), entre 1950 et 1990. Par ailleurs, l’actrice rencontre aussi le succès au cinéma (La puce à l'oreille, avec Louis de Funès qu'elle a lancé dans le milieu) et à la télévision (Les Saintes chéries).

Pour autant, la célèbre comédienne n’a pas cherché à avoir de rôle marquant dans sa carrière. "Je n’ai jamais recherché les rôles valorisants. J’ai joué les ridicules, les paumées, les femmes rejetées, les idiotes. […] J’ai été plus vigilante pour ma vie de femme que pour ma carrière", confiait-elle en 1999 dans La Dépêche du midi. Néanmoins, son talent a su conquérir le public, mais aussi le cœur de nombreux hommes dans sa vie.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités people,
en vous abonnant à la newsletter FemmesPlus.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.