Hanouna, Ruquier, Reichmann... Les salaires hallucinants des animateurs TVAFP
Nagui, Yann Barthès, Nikos Aliagas... Ils gagnent tous très bien leur vie. Découvrez leurs rémunérations mirobolantes.
Sommaire

Flavie Flament : son incroyable salaire chez TF1

Pendant plusieurs années, l'animatrice Flavie Flament a fait les beaux jours de TF1 grâce à plusieurs de ses émissions. Son programme phare, Stars à domicile, revient ce 18 février sur la Une, soit 18 ans après l'arrêt du show en 2004. Une nouvelle version plus innovantes que la dernière comme elle l'avait confié à Ciné Télé Revue.

"Désormais, je ne suis plus en plateau. Je me rends sur place. Il y aura aussi à la fois des surprises inédites complètement dingues, tournées avec la nouvelle génération de stars, et d’anciennes séquences qu’on reverra", avait-elle expliqué et de poursuivre : "On naviguera ainsi entre présent et passé. On assistera à des retrouvailles entre des fans de l’époque et leurs idoles, comme Lorie ou Patrick Fiori".

Du temps de la première édition du programme, la star gagnait relativement bien sa vie comme elle l'avait affirmée. Il faut dire que Flavie Flament à présenter de nombreux programmes pour le groupe TF1. Durant "ses grandes années TF1", l'ex-épouse de Benjamin Castaldi gagnait environ 500 000 euros par an. "Je pense que c’était une époque où on était très exposés. C’était un marché où l’argent était présent", expliquait-elle à nos confrères.

Un salaire mensuel exorbitant

Déjà il y a quelques années, la star n'avait pas hésité à se confier sur sa situation financière dans le livre, TF1, coulisses, secrets et guerres internes co-écrit par les journalistes Jamal Henni et Aude Dassonville. "J'étais payée 40 000 euros par mois pour appartenir à TF1. C’était d’autant plus grisant que j’étais assurée de gagner ces sommes pendant cinq ans, et pas seulement le temps d’une seule saison ! Cinq années à ce tarif-là, que je travaille ou non, à ne faire que ce que l’on me demandait de faire…".

Cyril Hanouna, champion des champions

Ce n’est un secret pour personne, les animateurs télévisions gagnent plus que confortablement leur vie. Toutefois, tous ne la gagnent pas aussi bien que Cyril Hanouna, dont la fortune n’est plus à démontrer comme l’a déjà écrit Planet.

Selon Capital, il serait même le mieux payé de tous les animateurs du paysage audio-visuel français. Le chiffre d’affaires de sa société, H2O, est estimé à 50 millions d’euros pour la saison 2016-2017. Via cette société, filiale de Banijay, il produit l’émission "Touche pas à mon poste !" ainsi que la majorité des primes qu’il tourne dans l’année.

Ces 50 millions de chiffre d’affaires auraient été contractualisés avec C8 sur cinq ans, souligne Le Dauphiné. Au total, le chiffre d’affaires de H2O sur la période 2015-2020 aura atteint 250 millions d’euros.

"Vous n’imaginez pas le nombre de tweets qui mettent en parallèle le contrat de Neymar de 200 milions d’euros et le mien de 250 millions d’euros", expliquait Cyril Hanouna dans un entretien accordé à Paris Match en 2017. Il y a notamment expliqué que le chiffre d’affaires de sa société ne correspond pas à son salaire, sans toutefois donner de montant. D’après Le Dauphiné, il serait payé 25 000 euros par mois.

Laurent Ruquier, le complexé

Laurent Ruquier touche des mille et des cents. Il le dit lui-même ! "Je gagne de l’argent, beaucoup d’argent, trop d’ailleurs", a-t-il déclaré aux journalistes de Marie Claire, dans une interview citée par Planet. "Je profite d’une situation qu’on m’offre je ne vais pas refuser", expliquait-il.

Pourtant, gagner autant d’argent le complexe. Il l’a dit a plusieurs reprises, notamment sur le plateau d’On n’est pas couché, l'émission qu’il animait et co-produisait sur France 2. Et certains pourraient trouver qu’il y a de quoi ! À en croire un reportage de VSD, il serait payé au moins 70 000 euros par mois pour animer l’émission Les Grosses Têtes, sur RTL. Il doit toutefois partager la somme avec son équipe technique.

N’oublions pas non plus que ce n’est pas la seule source de revenus de Laurent Ruquier. Il touchait 40 000 euros par mois pour l’émission On va s’gêner sur Europe 1, détaille Capital. Sans oublier les 10 000 euros qu’il percevait par émission d’On n’est pas couché, comme le rappelle GQ

Nagui, tout le monde voudrait prendre sa place ?

D’après Capital Nagui serait, en 2017, le deuxième animateur le mieux payé de France. Comme Cyril Hanouna, il a créé sa société, Air Productions. Et comme H2O, elle est aussi filiale de la société Banijay, depuis 2008. Nagui en posséderait encore 5,3% des parts, ce qui représenterait une valeur de 20 millions d’euros. 

Pour la saison 2017, France Télévision lui aurait commandé entre 30 et 32 millions d’euros d’émissions.

En outre, comme le rapporte Le Dauphiné, l’animateur-producteur toucherait de très gros cachets pour animer les multiples émissions qu’il présente (Tout le monde veut prendre sa place, Taratata, N’oubliez pas les paroles, entre autres). Le montant de ces cachets varierait de 75 000 euros à un million. De quoi faire des envieux.

Pour animer La Bande originale chaque jour sur France Inter, Nagui toucherait également entre 120 000 et 150 000 euros de salaire annuel.

Thierry Ardisson, le "vénal"

"Si je fais trop de télé au détriment d’activités plus nobles, c’est que je suis vénal, j’aime l’argent", expliquait Thierry Ardisson au Journal du Dimanche. Après tout, poursuit-il, "être vieux, c’est chiant, mais être vieux et pauvre, c’est pire". Une chose est sûre, comme le rapporte Le Figaro, c’est que pauvre, l’animateur de 69 ans ne l’est pas. En 2018, il dévoilait son salaire à cinq chiffres, jugé indécent par plusieurs observateurs.

Chaque mois, Thierry Ardisson touchait entre 15 000 et 20 000 euros... Un revenu notamment dû aux multiples casquettes qu’il portait. Il était à la fois animateur, producteur de cinéma, de télévision, écrivain, publicitaires… Chaque week-end, il présentait jusqu'en 2019 Salut les Terriens ! et Les Terriens du dimanche sur C8, mais il travaillait également pour d’autres émissions comme La Zygel Académie (France 2), qu’il produisait via sa société Téléparis.

Yann Barthès, le savoyard

D’après les informations dévoilées par Capital dans son numéro de mars 2017, Yann Barthès serait le troisième animateur le plus rentable de France.

Comme Cyril Hanouna et Nagui, derrière lesquels il se classe, il n’est pas seulement animateur, ce qui explique comment il peut générer autant d’argent. En effet, Yann Barthès est également producteur de ses nombreuses émissions, puisqu’il est coactionnaire majoritaire de sa société, Bangumi. C’est auprès d’elle que France 2 ou TMC commandent ses émissions phares, Quotidien et Stupéfiant. Sur l’année 2016-2017, elle aurait engrangé 27 millions d’euros de chiffre d’affaires.

Si le salaire exact de l’animateur savoyard n’est pas connu, on sait toutefois que ce n’est pas pour une question d’argent qu’il a quitté Canal +… Puisqu’il avait indiqué qu’il ne gagnerait "pas plus, pas moins". "Lorsqu’on m’a exposé la stratégie de Vincent Bolloré, à savoir crypter une partie du Petit Journal, je me suis dit que ce n’était pas possible. J’ai préféré partir", explique-t-il dans une interview accordée à Télé 2 Semaines, dont 20 minutes se fait l’écho.

Jean-Luc Reichmann, le bûcheur

Son salaire a fait polémique : Christine Angot, chroniqueuse d'On n’est pas couché, reprochait à Jean-Luc Reichmann d’en faire beaucoup trop dès qu’un candidat gagnait 10 000 euros dans son émission. D’autant plus, estimait-elle, que 10 000, "c’est ce qu’il touche en deux petites émissions vite fait", rapporte Jean-Marc Morandini sur son blog.

Si Jean-Luc Reichmann n’a jamais confirmé le chiffre avancé par Christine Angot, il a tâché de se défendre en expliquant que voir et faire le bonheur de ses invités contribuait à son propre plaisir.

Pourtant, à en croire les informations de Télé 2 semaines (édition papier du 2 janvier 2017), l’animateur des Douze coups de midi toucherait beaucoup plus d’argent. Chaque mois, il empocherait un chèque de… 125 000 euros. Il parviendrait à ce tour de force "en enregistrant beaucoup" d’émissions, rapporte Le Dauphiné qui se fait l’écho du reportage de Télé 2 semaines.

Jean-Pierre Foucault, roi des miss, versus Nikos Aliagas, la voix de TF1

Depuis 2012, Nikos Aliagas anime The Voice, l’émission de télé-crochet préférée d’Emmanuel Macron, comme l'écrivait déjà Planet.

Pour son travail, l’animateur percevrait la somme très confortable de 27 000 euros brut…. Par émission, dévoile Capital dans son magazine papier de mars 2017, repris par Voici. En 2016, The Voice comptait pas moins de 16 émissions. Au total, il aurait donc touché 432 000 euros de rémunération. Un salaire considérable qui, toutefois, reste moins impressionnant que celui de Jean-Pierre Foucault. Ce dernier toucherait effectivement 35 000 euros pour animer l’élection de Miss France… Soit pour une seule soirée de travail. C’est, d’après le mensuel d’économie, à lui que revient la palme de l’animateur (mais pas producteur) le mieux payé de France.