Carrière, controverse, compagnes… Les secrets de Nicolas Bedosabacapress
L'acteur-réalisateur Nicolas Bedos n'est plus un cœur à prendre. À l'occasion du festival Cinéroman ce 19 juin à Nice, le fils du regretté Guy Bedos a officialisé sa nouvelle relation avec Pauline Desmonts. Planet vous présente cette jolie blonde.
Sommaire

Nicolas Bedos : de conseiller artistique à acteur en passant par la réalisation

Nicolas Bedos vient au monde le 21 avril 1979 à Neuilly-sur-Seine. Fils de l’humoriste Guy Bedos et de Joëlle Bercot, une ancienne danseuse classique. Après avoir arrêté ses études très tôt, il rentre à l’âge de 18 ans comme lecteur et conseiller artistique chez Canal+. Une mauvaise expérience pour ce dernier : “J’avais une secrétaire ! Tout le monde pensait que j’étais pistonné”, rapporte Paris Match.

À l’âge de 24 ans, il écrit sa première pièce de théâtre intitulée Sortie de scène dans laquelle son père Guy Bedos tient l’un des rôles clés aux côtés d’Elisabeth Margoni, Cyrille Eldin ou encore Gabrièle Valensi. Le succès est au rendez-vous si bien que sa première pièce est nommée aux Molières 2005 dans la catégorie meilleure pièce de création. Fort de cette première expérience, il se lance dans l’écriture d’une seconde pièce baptisée, Eva. Malheureusement, cette pièce a été un échec comme il le révèle dans les colonnes de Paris Match en 2011 : “Après le succès de ma première pièce, jouée par mon génie de père, j’en avais écrit une pour Niels Arestrup, qui n’avait pas marché. Un bide qui m’avait valu trois ans de placard, une période très ingrate où tout ce que j’écrivais était refusé”, avait-il expliqué.

Mais Nicolas Bedos a plusieurs cordes à son arc. A partir de 2010, on le retrouve en tant qu’acteur dans plusieurs long-métrages dont L’amour dure trois ans de Frédéric Beigbeder, Populaire, Amour et Turbulences ou encore dans Monsieur et Madame Adelman, réalisé par ses soins. La star excelle également à la réalisation. En 2019, il tourne son second film La Belle Époque avec les comédiens Daniel Auteuil, Guillaume Canet, Fanny Ardant ou encore Doria Tillier, son ex-compagne. Cette réalisation lui permet de remporter le César 2020 du meilleur scénario original. Depuis quelques mois, Nicolas Bedos réalise le troisième volet d’OSS 117 intitulé OSS 117 : Alerte rouge en Afrique noire.

Les chroniques controversées de Nicolas Bedos

Nicolas Bedos a fait à plusieurs reprises la controverse avec ses chroniques diffusée à la télévision. En novembre 2010 dans sa chronique La Semaine mythomane dans l’émission Semaine critique ! sur France 2, Nicolas Bedos a critiqué la politique de l’Etat d’Israël en présence de l’écrivain Alain Finkielkraut et de la journaliste Elisabeth Lévy. Une chronique qui a indigné de nombreux téléspectateurs. A la suite de cela, la journaliste Elisabeth Lévy a pris sa défense dans une tribune intitulée “Non, Nicolas Bedos n’est pas antisémite”.

En 2012, il est condamné à 2 000 euros d’amende par le tribunal correctionnel de Paris après des “injures publiques” envers la police tenues dans l’émission de Bruce Toussaint, Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil.

En 2014 dans l’émission de Laurent RuquierOn n’est pas couché, Nicolas Bedos a de nouveau suscité la controverse après s’être mis dans la peau d’un personnage antisémite.

Les femmes de la vie de Nicolas Bedos

Les femmes de la vie de Nicolas Bedos© Creative Commons

Dans un entretien accordé au magazine Marie-Claire en 2011, Nicolas Bedos avait affirmé qu’il était "un faux quetard", loin de l’image d’hommes à femmes que certains pourraient lui attribuer. Il avait même expliqué avoir vécu trois histoires importantes : "Je suis un cabot, j'ai aimé les femmes de façon quasi-névrotique. Ça plaît aux filles. Tout ça, c'est faire la cour (...) J'ai eu trois histoires importantes avec des actrices. Mais il y a eu autant de femmes. Vous admettrez qu'entre Mathilde Seigner et Isabelle Huppert, il y a un monde", avait-il expliqué.

Mais l’une de ses histoires qui a marqué la presse n’est autre que sa relation avec la Miss météo de Canal + Doria Tillier. Une idylle amoureuse secrète que cette dernière avait révélé en novembre 2013 dans l'émission du Grand Journal alors que Nicolas Bedos était présent sur le plateau. Le couple se serait séparé courant 2019.

S’il est resté en bons termes avec la prochaine maîtresse de cérémonie du Festival de Cannes 2021, Nicolas Bedos n’est plus un cœur à prendre. Marqué par la disparition de son père Guy Bedos en mai 2020, l’acteur-réalisateur a pu consoler sa peine dans les bras de sa nouvelle compagne Pauline Desmonts.

Lors du festival Cinéroman qui se déroulait ce 19 juin à Nice, Nicolas Bedos a officialisé sa relation avec sa chérie sur le tapis rouge devant les photographes. S’affichant complices et souriants, l’alchimie semblait plus qu’évidente entre les deux amoureux pour l'avant-première du film La Boîte noire de Yann Gozlan. Discret sur sa nouvelle idylle, le réalisateur du troisième volet de la saga OSS 117 serait plus heureux que jamais avec la jolie blonde. Inconnue du grand public, on apprend sur sa page LinkedIn qu’elle a été diplômée d’une école de commerce, l’EDHEC Business School, avant d’être directrice des relations extérieures et responsable du département Art & Objets de collection chez Collector Square. Un incroyable CV pour la sublime blonde qui parle également anglais et espagnol.