Coup de théâtre. Jusqu'ici intransigeante face à David et Laura, Laeticia Hallyday serait prête à faire des concessions. La bataille judiciaire se règlera-t-elle finalement hors des tribunaux ?
AFP

Nouveau rebondissement dans l’affaire Hallyday. Jusqu’à présent, les rares tentatives de négociations entre Laeticia Hallyday et ses beaux enfants David et Laura se sont soldées par un échec cuisant. Par ailleurs, pour l’instant, les décisions judiciaires semblent avantager les aînés de Johnny.

Rappelons en effet, comme le précisait dernièrement Planet, que le tribunal de Nanterre a déclaré le 28 mai dernier la justice française compétente, pour traiter cette complexe bataille familiale.

Le transfert de tout actif dans les trusts américains de Laeticia lui a également été interdit le 26 juin dernier, par le juge Gus May de Los Angeles. Estimant ne pas pouvoir agir sans prendre en compte les décisions de la justice française, il a en effet de nouveau reporté l’audience au 4 février 2020.

Déterminée, la veuve du chanteur ne s’avoue pas pour autant vaincue. Elle a d’ailleurs décidé de faire appel de la décision du tribunal de Nanterre.

Or, d’après les informations de Closer, en kiosque ce vendredi 5 juillet, la veuve du rockeur, qui passe actuellement des vacances en France avec ses filles, semble à présent décidé à faire une proposition à David et Laura.

Héritage de Johnny : répartition en vue ?

Une nouvelle proposition serait en cours. Selon nos confrères, Laeticia Hallyday aurait en effet rencontré son avocat, Maître Ardavan Amir-Aslani, le 2 juillet dernier, après l'enterrement de Philippe Zdar. Elle y aurait d’ailleurs retrouvé son père. Après plus de trois heures de discussion, le trio serait parvenu à s’entendre : un nouvel accord sera proposé à David Hallyday et Laura Smet. "Une répartition" qui sera, selon l’avocat, "acceptée par les aînés de Johnny".

Ce revirement de situation serait-il dû aux problèmes financiers que rencontreraient actuellement la mère de Jade et Joy ?