Moisissures, écaillage de la peinture, papier peint qui gondole... L'humidité peut avoir des conséquences désastreuses sur la maison, mais également sur la santé. Voici 7 astuces pour lutter contre une hygrométrie trop élevée, même quand il fait froid.
Humidité en hiver : 7 astuces pour la maison

Pluies, neiges, gelées… La saison froide apporte son lot d’intempéries et un air humide risque de s’infiltrer dans votre logement. En France, près d’un foyer sur quatre serait touché par des problèmes d’humidité, selon l’organisme de qualification et certification du BTP Qualibat, qui peuvent être liés à des murs poreux, une trop faible aération ou encore une mauvaise isolation.

D’après la filiale d’EDF Sowee, "le taux d’humidité idéal en France en été va ainsi de 40 à 65% alors qu’en hiver, on le préfère autour de 50%." Mais comment savoir si l’hygrométrie de votre logement est trop élevée ? Parmi les signes qui doivent vous alerter, on trouve notamment la condensation importante sur les vitres, la présence de moisissures, l’écaillage des peintures ou les papiers peints qui gondolent. En plus d’être néfaste pour votre logement, un taux d’humidité trop élevé peut également avoir des conséquences négatives sur votre santé.

Quelles répercussions sur la santé ?

Les risques sur la santé peuvent être importants, notamment chez les jeunes enfants, indique le spécialiste de l’humidité Murprotec. Favorisant la présence des acariens, l'humidité peut provoquer des allergies, des bronchites ou des rhinites, mais aussi aggraver des problèmes respiratoires existants. En outre, les moisissures peuvent entraîner des maux de tête, de la fatigue, une irritation de la gorge et de la peau, voire de l’asthme.

Alors comment faire face à une hygrométrie trop élevée ? Découvrez dans notre diaporama sept astuces pour réduire le taux d’humidité de la maison en plein hiver.

Aérez votre habitation

1/10
Aérez votre habitation

Renouveler l’air de votre logement est essentiel pour combattre le surplus d’humidité. Eté, comme hiver, il est généralement conseillé d’ouvrir les fenêtres au moins 10 minutes par jour dans chaque pièce, notamment dans la salle de bain et la cuisine. Le temps pouvant être plus humide durant l'hiver, privilégiez les moments de la journée les plus secs et n'ouvrez pas lorsqu'il pleut.

Installez une VMC

2/10
Installez une VMC

Pour les pièces très humides, comme les pièces d’eau, il convient d’installer une VMC (ventilation mécanique contrôlée) afin de maximiser leur aération. Elle permettra d’évacuer l’air humide vers l’extérieur et de le renouveler.

Augmentez la puissance des radiateurs

3/10
Augmentez la puissance des radiateurs

La chaleur sèche permet de lutter contre l'humidité, donc n'hésitez pas à augmenter le thermostat dans les pièces où elel est très présente.

Le charbon de bois

4/10
Le charbon de bois

Selon Dossier Maison, le charbon de bois absorbe très efficacement l’humidité. Le site conseille de disposer dans une boîte en carton, une boîte à chaussures par exemple, des morceaux de charbon. Puis remettez le couvercle, après avoir fait quelques trous dedans. Installez la boîte dans une pièce humide ou les placards pour en retirer l’humidité. Le charbon est à changer une fois par semaine.

Comparez et économisez sur votre mutuelle santé !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.