Vacances : trouver un hébergement temporaire pour votre parent âgéIllustrationIstock
Pour quelques jours ou un long séjour, il peut être difficile de trouver un logement adapté aux seniors. Les solutions pour partir en vacances l'esprit serein.

Vacances : quels lieux pour accueillir votre parent âgé ?

Vous vous apprêtez à partir en vacances avec votre famille ; vous ne désirez pas laisser seul un proche en perte d’autonomie mais votre logement n’est pas adapté aux besoins de votre parent ? Plusieurs options s’offrent à vous.

Vous pouvez vous orienter vers des "résidences seniors" privées, qui proposent à un public âgé autonome des logements équipés, ainsi que de nombreux services et activités pour un séjour actif. Bien que cette solution puisse s’avérer coûteuse, elle s’adapte parfaitement aux personnes qui cherchent à profiter de leurs vacances sans avoir besoin d’une assistance quotidienne.

Généralement gérées par des organismes publics ou des associations à but non lucratif, les résidences autonomie proposent des services similaires, pour un coût moindre.

Vacances : soyez prévoyant

À visée sociale, ces structures s’adressent aux personnes de plus de 60 ans en perte d’autonomie relativement faible. Elles ne sont pas adaptées aux seniors ayant besoin de soins médicaux importants ou d’une assistance quotidienne.

Néanmoins, plusieurs structures accueillent un personnel médical standard en leur sein. Les établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) proposent aussi des solutions de logement temporaire pour les seniors qui nécessitent un accompagnement médical important.

Les démarches pour obtenir une place dans ces structures peuvent être longues, même pour un court séjour. N’hésitez pas à constituer bien à l’avance le dossier de votre proche.

Enfin, si la mobilité ou l’humeur de votre parent ne permet pas un changement de résidence, vous pouvez faire appel à une aide à domicile ou une auxiliaire de vie (en fonction de vos besoins).

Vacances : les aides pour trouver un hébergement temporaire

Afin de vous assister dans le financement d’un logement de courte durée pour votre proche, plusieurs aides ont été mises en place. Pour les personnes fortement dépendantes, l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA) permet de financer les dépenses liées à l’hébergement.

Elle est calculée en prenant en compte le degré d’autonomie, ainsi que les revenus mensuels du bénéficiaire. Auprès de votre conseil départemental, vous pouvez demander l’Aide Sociale à l’Hébergement, qui octroie aux personnes financièrement fragiles le droit d’être hébergées en établissement spécialisé.

Le conseil départemental paie la différence entre le montant de la facture et la contribution de la personne. Plusieurs municipalités offrent aussi des aides spécifiques selon les territoires.

Dans le cas où vous décideriez de recourir à une aide à domicile, renseignez-vous auprès du département et de la caisse de retraite du concerné.

En fonction des besoins de votre proche, des aides peuvent être versées au fournisseur de service ou directement à votre parent s’il souhaite employer lui-même une assistance.