La loi Duflot, devenue loi Pinel, permet aux aspirants propriétaires de bénéficier d'une réduction d'impôt, sous certaines conditions. Découvrez la marche à suivre pour en profiter.

Loi Duflot et loi Pinel : un dispositif de défiscalisation pour les propriétaires

Rebaptisée loi Pinel, la loi Duflot permet aux particuliers qui investissent dans l’immobilier de profiter d’une réduction d’impôt. Pour cela, il est nécessaire de respecter deux principales conditions :- investir dans un logement neuf ;- s’engager à louer ce logement sur une période minimale de 6, 9 ou 12 ans. Le non-respect de ces conditions annihile l’avantage fiscal prévu par la loi Duflot.

Loi Duflot et loi Pinel : quelle réduction d’impôt ?

Pour celles et ceux qui rêvent de devenir propriétaires, la loi Duflot (loi Pinel) offre un coup de pouce financier non négligeable. Le dispositif prévoit en effet une réduction d’impôt de 12, 18 ou 21 % du prix d’achat du logement en fonction de la durée d’engagement de mise en location du bien. Au-delà de cette période, vous êtes libre de récupérer votre logement pour en profiter comme bon vous semble au titre de propriétaire du bien.

Devenir propriétaire avec la loi Duflot ou loi Pinel : les bons conseils

Si vous souhaitez profiter de la loi Duflot pour devenir propriétaire, mieux vaut suivre quelques bons conseils. Pensez d’abord à bien sélectionner le lieu de votre logement, de préférence dans une zone géographique où la demande locative est forte. Soyez attentif aux conditions de location fixées par le dispositif Pinel (montant du loyer, plafonds de ressources des locataires, etc.). N’oubliez pas enfin que la réduction d’impôt s’étale sur l’ensemble de la période d’engagement.

Des économies d'impôts avec la défiscalisation Pinel

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.