Au début et à la fin d'une location meublée ou nue, le locataire et le bailleur ont l’obligation de réaliser un état des lieux. Nos conseils pour que l’inspection du bien immobilier se déroule idéalement.

État des lieux: pensez à tout vérifier

Lors de la réalisation de l'état des lieux, tout particulièrement s'il s'agit d'une location meublée, il est primordial d’être très scrupuleux dans ses vérifications. À l’aide d’une liste, il faut regarder point par point les éléments à vérifier. Les points les plus importants ? Les écoulements d'eau, l'état des fenêtres, le bon fonctionnement des appareils électriques, le mécanisme de fermeture de la serrure ainsi que les meubles présents au sein du bien immobilier. N'hésitez pas non plus à relever les compteurs (eau, gaz et électricité) afin d'éviter tout litige par la suite.

Publicité
Publicité

État des lieux: réalisez une description minutieuse

En plus de tout vérifier, il est primordial de faire une description minutieuse. Sur l'état des lieux, il faut faire la liste de tous les équipements présents dans chacune des pièces. Il faut également indiquer l'état individuel de chaque élément. Pour être plus précis encore dans son descriptif, il est possible d'ajouter des photos à l'état des lieux. Il sera ensuite possible de les inclure dans l'état des lieux, en précisant bien la date et la pièce où elles ont été prises.

État des lieux: signalez les anomalies

Après l'état des lieux, le locataire dispose de 10 jours pour signaler tout problème présent au sein du bien immobilier qui lui avait échappé. Il faut donc profiter de cette période pour tout vérifier plus scrupuleusement encore. De même, il est important de signaler tout dysfonctionnement durant la location afin d'être protégé lors du départ.