Grâce à des dérogations préfectorales, les plages de plusieurs villes sont de nouveau accessibles. Il n'est en revanche, pas encore question de lézarder au soleil…
Réouverture des plages : ce que vous avez le droit d'y faireIllustrationIstock

La Baule, Pornichet, Les Sables-d’Olonne…  Après plusieurs semaines de fermeture en raison de la crise sanitaire, plusieurs plages rouvrent ce mercredi 13 mai. De nombreux maires du littoral ont en effet déposé des demandes, notamment pour permettre aux riverains de faire de l’exercice. Comme l’avait précisé le ministère de l’Intérieur, les dossiers seront traités au "cas pour cas", pour les plages et les lacs, rapporte Ouest France.

Ils sont actuellement étudiés par les préfets, et les premières décisions sont tombées. Certaines plages peuvent donc rouvrir, mais sous conditions. Les contraintes de sécurité sanitaire doivent en effet être prises en compte. Les municipalités ont ainsi préparé des plans d’ouvertures des plages.

Plages : interdiction d’y rester statique

Toute "présence statique"restera prohibée. Si vous souhaitez profiter des plages de votre département, il faudra donc être actif. "Toute présence statique, assise ou allongée, est interdite", "ainsi que la pratique du pique-nique", indique le préfet de Loire-Atlantique dans un arrêté daté du 12 mai. Il ne sera pas non plus possible de s’y regrouper à plus de 10 personnes.

Les consignes de sécurité à l'entrée et à la sortie des plages seront affichées par les mairies de La Baule et Pornichet. Elles devront aussi veiller au respect des mesures de "distanciation sociale" (un mètre entre les personnes et cinq mètres entre les groupes), note Le Point avec l’AFP.

"Les plages de @VilleLaBaule et de @pornichet44 autorisées à rouvrir dès (mercredi) de 8h à 21h. Baignade et pêche autorisées", a annoncé le préfet de Loire-Atlantique mardi soir sur Twitter.

Que sera-t-il alors possible d’y faire ?

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Vidéo : Une plage paradisiaque ? Méfiez-vous des apparences !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.