Michel Berger et France Gall : portrait d’un couple uni par la musique et l’amour© Baril Pascal/ABACA abacapress
ÉPISODE 1. En 1973, Michel Berger rencontrait France Gall dont la carrière était au ralenti depuis son succès à l'Eurovision. Si l'entente semble compliquée au début, ils vont former l'un des couples mythiques de la variété française. De sa déclaration d'amour à leur vie de famille… Voici le premier volet de notre enquête retraçant les secrets du chanteur.
Sommaire

Les maux d’amour de Michel Berger et France Gall

C’est l’histoire d’une rencontre entre deux icônes de la variété. D’un côté, l’auteur-compositeur et interprète Michel Berger. De l’autre, la chanteuse France Gall. Ils partagent l’année de naissance 1947 en commun, mais surtout une passion commune pour la musique. Pourtant, ces deux artistes réputés pour chanter l’amour vont essuyer plusieurs déceptions amoureuses.

En 1965, France Gall remportait un franc succès grâce à sa victoire au concours de l’Eurovision avec le titre Poupée de cire, poupée de son. Alors qu’une grande carrière lui tend les bras, Claude François est jaloux de sa notoriété et lui brise le cœur en rompant avec elle. Puis, en 1969, la jeune artiste est tombée sous le charme de Julien Clerc, star de la comédie musicale Hair.

De son côté, Michel Berger partageait la vie de la chanteuse Véronique Sanson, pour laquelle il a composé ses deux premiers albums parus en 1972. Mais, leur rupture soudaine lui a fait broyer du noir. "Michel Berger tombe dans une forme de post-dépression. Une espèce de burnout très compliquée", raconte le journaliste musical Fabien Lecoeuvre pour Planet. "Il est un peu déçu par l’amour, il a senti cette trahison de la part de Véronique Sanson".

Alors que son ex-compagne fuit vers les États-Unis avec son nouvel amour, l’Américain Stephen Stills, Michel Berger s’est inspiré de cette séparation pour relancer sa carrière de chanteur. En 1973, parait chez Warner son premier opus studio éponyme, également appelé Chagrin d’amour. Alors qu’il s’apprête à sortir le second disque Chansons pour une fan, l’un de ses titres va capter l’attention d’une admiratrice très spéciale.

La rencontre entre les deux artistes à Europe 1

À l’été 1973, Michel Berger présentait le single Écoute la musique, tiré de ce second album à venir. Un morceau qui séduit le public, et notamment France Gallqui l’avait entendu pour la première fois à la radio au volant de sa voiture. "Elle trouvait sa voix extrêmement troublante et émouvante", nous précise son ami et journaliste Fabien Lecoeuvre.

Alors qu’elle traverse un passage à vide dans sa carrière à cette époque, France Gall prend son destin en main et veut absolument rencontrer l’auteur de la chanson. "Elle fera tout pour se rapprocher de lui. Elle le rencontrera dans un studio de radio", ajoute le chroniqueur télé et radio. C’est alors que France Gall est invitée à Europe 1 pour une émission, dans l’espoir aussi d’aborder cet homme pour qui elle a un coup de foudre artistique.

De son vivant, France Gall était revenu sur ce moment clé au micro d’Europe 1 en 2015. "On est là dans les coulisses, on attend dans un couloir. Il me dit bonjour et je lui dis : 'J’aimerais bien vous faire écouter quelque chose que ma maison de disques voudrait sortir'", expliquait la chanteuse. Hélas, Michel Berger préfère décliner l’invitation et remettre ce moment à plus tard. C’est bien mal connaître la chanteuse qui fait preuve d’obstination. "J’arrive chez lui huit jours plus tard, je lui fais écouter la cassette. Il me dit que c’est nul". Encore une désillusion pour l’interprète des Sucettes. Mais, sa première rencontre va pourtant s’avérer fructueuse. "On a commencé un dialogue qui ne s'est jamais arrêté".

La déclaration de Michel à sa France

En 1974, Michel Berger et France Gall apprennent à se connaître grâce à la musique. Pour Fabien Lecoeuvre, le flair de la chanteuse ne lui a jamais fait défaut pour déceler le talent d’un artiste. "Au-delà d’être une immense interprète, c’est une femme d’instinct. Elle a tout de suite perçu ça chez Michel Berger", estime l’auteur pour Planet. "Elle trouvait qu’il avait les mots très avant-gardistes pour l’année 1973-1974".

Michel Berger propose d’abord à la chanteuse de poser sa voix sur Mon fils rira du rock’n roll, paru sur son album Chansons pour une fan. Ce rapprochement est tout aussi bénéfique pour l’auteur et compositeur qui guérit de sa séparation. "C’est une belle histoire d’amitié qui s’est transformée en histoire d’amour", nous affirme l’animateur de CNEWS. Alors qu’elle se sépare de Julien Clerc à cette période, France Gall voit sa carrière relancée avec la plus belle chanson écrite par Michel Berger, La Déclaration d’amour.

"Je jouais beaucoup de piano, il me faisait chanter des trucs. Et, il avait écrit une chanson pour lui qui s’appelait 'La déclaration', qu’il m’a donnée au lieu de la chanter lui", se souvenait la chanteuse en 2015 pour Europe 1, relayé notamment par Marie Claire. Le premier succès d’une longue liste qui va donner un nouveau souffle à leur relation.

Pour les fans, cette alchimie entre les deux âmes sœurs est plus qu’évidente. "France Gall et Michel Berger sont liés par la musique et par l’amour", nous avoue Pauline, comptable à la retraite. "C’est un couple qui me faisait rêver. J’ai toujours aimé France Gall même avant d’être avec lui. Elle a vraiment pris son envol avec lui". Comme elle, Marine est une admiratrice du couple. "Ils avaient réellement beaucoup de talent. Il a fait décoller la carrière de France Gall", estime la responsable de projets dans le secteur médical. Tout comme son amie Anne-Laure qui partage le même sentiment. "Ils sont très complémentaires, aussi bien dans l’écriture que dans la musicalité".

Mariage et vie de famille

De La déclaration d’amour à l’engagement, il n’y a qu’un pas pour Michel Berger et France Gall. Mais… Comment lui direà cette personne qu’elle est aussi l’amour de sa vie, hormis à travers une chanson en 1975. L’année suivante, le couple se marie le 22 juin 1976 et fonde leur famille. Avec la naissance de leur fille Pauline en 1978 et, plus tard, leur fils Raphaël en 1981.

Une famille unie et aimante que Michel Berger n’évoquait pas (ou très peu) dans les médias. "C’était quelqu’un de très discret et pudique. Il n’aimait pas beaucoup parler de lui. Il vivait dans son monde intérieur, moi dans le mien", avouait sa veuve France Gall en 2012 pour Paris Match. Pour certains admirateurs, le créateur de l’opéra rock Starmania était avant tout un homme de musique et non des tabloïds. "Quand j’ai appris à le découvrir, je ne connaissais pas du tout sa vie personnelle. J’étais beaucoup focalisé sur ses chansons et non sa vie privée", reconnaît Anne-Laure, responsable de l'acquisition de talents pour une start-up.

Un duo au sommet du hit-parade

De cette première collaboration artistique, France Gall renoue avec le succès grâce à ce tube de l’été 1974 qui se classe à la 25ème place des ventes dans l’Hexagone. Avec sa nouvelle muse, Michel Berger est un faiseur de tubes qui façonne son artiste à son image. Comme nous l’assure Fabien Lecoeuvre. "Il a fait changer sa manière de chanter. Avant la fameuse déclaration d’amour, France Gall ne chantait pas du tout de la même manière. Elle s’était perdue dans des styles différents".

Pour notre lectrice Pauline, "leur collaboration inspire la confiance puisque c’est lui qui a relancé sa carrière. Il fallait vraiment croire en France Gall pour la prendre sous son aile". Et, elle ne croît pas si bien dire. Michel Berger est à l’origine des plus grands tubes de la carrière de la chanteuse à partir des années 1980. Comble de l’ironie, le couple d’artistes domine ensemble la tête du hit-parade avec leur propre chanson. Elle défend son morceau Il jouait du piano debout et lui, signe le tube de l’été 1980 avec La groupie du pianiste.

"Ils n’ont pas arrêté de se disputer la première place, ce qui est très rare dans une carrière, surtout quand on est mariés et qu’on doit partager le sommet", observe l’expert musical Fabien Lecoeuvre. Par la suite, Michel Berger sera le compositeur fétiche de tous les albums de sa femme. Parmi les succès notables de France Gall, nés sous la plume de son mari, on retrouve des titres comme Résiste et Diego libre dans sa tête (1981), Babacar et Ella, elle l’a (1987) sans oublier Évidemment (1988).

Un couple mythique pour les Français

Des années 1970 à aujourd’hui, Michel Berger a marqué les générations par sa musique avec sa femme. Auprès de Planet, Marine assure que "le couple qu’il a formé avec France Gall l’a beaucoup aidé dans sa carrière. À mon sens, c’est un compositeur qui est connu grâce à sa compagne et sa notoriété", note la jeune femme. Pour celles et ceux qui ont été témoins de sa notoriété comme Pauline, la retraitée reste encore marquée par sa musique. "Ces tubes ont bercé ma vie et je les écoute encore souvent en famille".

Le duo d’artistes reste également attaché à la vie médiatique. Comme l’observe pour nous Fabien Lecoeuvre. "C’est un couple qui fait rêver évidemment parce qu’il y a une belle histoire populaire et commune", explique-t-il en évoquant la place de la chanteuse dans sa vie. "Elle sera son bonheur, puisqu’il donnera tout à France Gall. Il la fera devenir tellement à la mode que toutes les filles s’identifient à elle au milieu des années 1970".

Mais, comme bon nombre de vedettes, le couple n’a pas échappé au revers de la célébrité et aux rumeurs dans le showbiz. "À côté, il y avait des zones d’ombre puisque après la disparition de Michel Berger et France Gall, les langues se sont déliées", explique le célèbre journaliste. Pour autant, le chanteur, époux et père de famille continue de vivre à travers ses fans et les artistes de la scène musicale française qui perpétuent son souvenir.