Le Tatoué, Peau d'âne, Le Vieux Fusil… Ces films sont des classiques du septième art qui ont marqué des millions de spectateurs. Pourtant, saviez-vous que ces films ont été tournés dans les plus beaux châteaux de France ? Focus sur ces édifices qui ont servi de décors au cinéma.
Découvrez ces châteaux qui ont servi de décors aux grands classiques du cinéma français© Capture YouTube / Les Films Copernic Capture vidéo

Le château de Paluel, en Dordogne (Le Tatoué, 1968)

En 1968 sortait Le Tatoué en salles au cinéma. Un classique du septième art français qui réunissait à l’écran Louis de Funès, incarnant un marchand d’art et Jean Gabin dans le rôle d’un châtelain ruiné. Pour résoudre ses problèmes d’argent, ce dernier lui propose de rénover son château en échange de son tatouage de Modigliani dans son dos.

C’est au cœur de la Dordogne, dans le Périgord, qu’a eu lieu le tournage du film dirigé par Denys de La Patellière dans le château de Paluel. Entre mi-février et avril 1968, le château fort situé à Saint-Vincent-le-Paluel, construit au XVème siècle, a servi de décor pour filmer les principales scènes du long-métrage. Pourtant, l’édifice a la particularité d’être totalement en ruines, marqué dans sa pierre par les affres du temps.

"C'est une ruine, regardez-moi ça" s’exclamait même Louis de Funès à l’écran. Il ne croyait pas si bien dire puisqu’après le tournage, le château de Paluel aurait été laissé à l’abandon. Incendié pendant la Seconde Guerre mondiale par les Allemands à leur retour d’Oradour-sur-Glane, la bâtisse a fait la Une des faits divers lorsque le cadavre d’un trafiquant de drogue bordelais a été retrouvé dans le puits en 1980, comme l’indique nos confrères de France Bleu.

Parmi les propriétaires du château de Paluel, on retient notamment le médecin Jean Lassner qui a habité entre les murs. À la mort du pionnier de l’anesthésie en 2007, ses enfants ont mis en vente la propriété aux enchères. Avant d’être entièrement nettoyé et rénové par le nouveau propriétaire anglais Kevin Cartledge en 2010. Pourtant, il se retrouve dans l’impossibilité de payer ses dettes et doit se séparer de son bien. Après une vente aux enchères en ligne sur un site participatif, le château de Paluel a été adjugé en 2017 à un restaurateur périgourdin pour une valeur de 853 000 euros.

Pourquoi nous donnons le bilan de compétence pour seulement 0€ – Ce n’est pas une erreur de prix ! Cliquez ici pour en savoir plus >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités people,
en vous abonnant à la newsletter FemmesPlus.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.