Ce 16 avril, Catherine Allégret fête ses 75 ans. Figure incontournable du cinéma et de la télévision, l'actrice a traversé des hauts et des bas au cours de sa vie. À cette occasion, Planet vous dévoile les secrets de la mère de Benjamin Castaldi.
Abusée par son beau-père, carrière, hommes de sa vie... Les secrets de Catherine Allégret© Colin Max/ABACAabacapress
Sommaire

Catherine Allégret : elle a été abusée par Yves Montand durant son enfance

Un lourd secret de famille difficile à porter pour Catherine Allégret. Pourtant, la vie aurait pu sourire à la fille de Simone Signoret et Yves Allégret. Alors que ses parents divorçaient en 1951 après trois ans de mariage, sa mère a refait sa vie la même année avec l’acteur Yves Montand.

Entre une maman très absente du foyer et un beau-père imposant, Catherine Allégret n’a pas eu une enfance des plus heureuses. Une période traumatisante marquée par les abus sexuels du comédien sur sa personne alors qu’elle était âgée de 4 ans. Ce n’est qu’en 2004 que la comédienne a brisé le silence dans son autobiographie Un monde à l'envers, affirmant qu’il aurait abusé d’elle à plusieurs reprises quand elle prenait sa douche.

"Il me lave partout. Il est penché sur moi, son visage tout près du mien, il me regarde, et son doigt me fouille. Et je ne dis rien. Je n'ai jamais rien dit. Jamais. Est-ce que j'ai saigné ? Je ne sais pas", a-t-elle écrit entre les pages, en ajoutant. "Je ne saurais dire si l'épisode de la salle de bain s'est souvent répété. Je ne peux pas dire que j'ai été victime d'attouchements de cette sorte pendant ma petite enfance. Je me rappelle avec précision que cette fois-là".

De terribles révélations qui avaient défrayé la chronique à cette époque, alors que son fils Benjamin Castaldi publiait cette même année Maintenant il faudra tout se dire. Un ouvrage dans lequel il dévoilait la relation ambiguë entre sa mère et son grand-père (qui avait adopté l’actrice en 1987 après la mort de Simone Signoret). Soupçonné par les tabloïds d’être la maîtresse du chanteur, Catherine Allégret n’a eu d’autre choix que de livrer sa vérité pour exposer l’affaire.

"Je suis bien obligée de préciser puisque l’on m’a reproché de rester dans le flou. On ne peut pas continuer à parler par périphrases. Mais non, je n’ai jamais été la maîtresse de Montand ! Non !", assurait l’actrice auprès de Psychologies. Puis, en détaillant les agissements de son beau-père adoptif. "C’était par intermittence, par allusions, des attitudes équivoques… J’étais toujours sur mes gardes, j’avais peur de me retrouver seule avec lui". Si elle a avoué avoir essayé d’en parler à sa mère, l'actrice n’a pas caché avoir "une passion sans limites" pour lui durant son enfance. Ce n’est qu’avant sa mort en 1991 que l’actrice a souhaité lui pardonner. "Heureusement, dans les dernières années de sa vie, tout est rentré dans l’ordre. Il a su réparer, il a fini par me dire qu’il était réellement, et pour toujours, mon ‘petit papa’. Ce fut un cadeau bouleversant".

Retrouvez vos produits et commandez en ligne ! High-Tech, Cuisine & Maison et Bien-être, retrouvez nos offres !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités people,
en vous abonnant à la newsletter FemmesPlus.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.