Creative Commons
Demain nous appartient (DNA pour les intimes) cartonne depuis maintenant un an sur TF1 avec 3 millions de téléspectateurs. Découvrez les secrets de cette série à succès. 
Sommaire

Demain nous appartient : Ingrid Chauvin, folle amoureuse de la ville de Sète

Ingrid Chauvin a déjà connu la gloire grâce à la série Dolmen, diffusée sur TF1 à l’été 2005. Une fois encore, son charme naturel et son talent ont fait fondre le coeur des Français, qui suivent les aventures de Chloé Delcourt et des habitants de Sète avec fidélité dans Demain nous appartient.

Le tournage se déroule à Sète, où Ingrid Chauvin s’est installée avec son mari et leur fils Tom, agé de 2 ans, ce qu'ils ne regrettent pas du tout. Tombée sous le charme de la ville, elle a vendu son appartement parisien et se voit élever son fils dans cette douce ville de l'Hérault, a-t-elle confié au site Metropolitain.

Figure de proue de cette saga 100% française, et malgré un rythme de tournage éreintant (de 6h30 à 19h30, cinq jours sur sept, d'après le Parisien) Ingrid Chauvin n'oublie pas ses autres projets, comme la sortie d'un troisième conte audio, et ses premiers amours : le théâtre. 

 

Demain nous appartient : Son surnom de “Plus belle la vie de la Une” lui a porté chance !

Avec une part d’audience qui, d'après le Parisien, avoisine les 18%, sans oublier les 400 000 téléspectateurs qui regardent la série en replay, Demain nous appartient a tout d’une grande. Dans la même veine que  Plus belle la vie, "DNA" a atteint la barre des sept millions de téléspectateurs le 19 juin. La série, diffusée en access prime time, a su conquérir le public très vite, avec une intrigue policière mêlée de comédie et de sujets de société actuels, comme les dangers du jeu de l’Ange, inspiré de faits réels. En raison de la finale France-Croatie, la chaîne a dû déprogrammer la série, qui vient de souffler sa première bougie. Elle compte 450 épisodes et a été reconduite jusqu'en avril 2019. Si la moyenne d'âge du téléspectateur de ces deux séries est proche de la cinquantaine, les 15-24 ans sont tout de même friands de la saga.  

 

Demain nous appartient : Une série dans la série comme cadeau d’anniversaire

Pour fêter sa premier anniversaire de diffusion, la production va offrir une intrigue supplémentaire aux fans de la série. Ingrid Chauvin va accueillir Bruno Madinier qu'elle connaît très bien puisqu'ils se donnaient la réplique dans Dolmen, il y a 13 ans. Ce dernier interprétera Raphaël, le grand amour de lycée de Chloé Delcourt, qui débarque à Sète avec sa femme pour tout chambouler dans la vie de la jeune professeur de SVT, après avoir mystérieusement disparu, quinze ans plus tôt.

De nouvelles intrigues, de nouveaux personnages et de nouveaux décors sont à venir, la série étant en perpétuelle évolution.

De nombreuses guest-stars sont apparues au fil des épisodes comme Patrick Fiori, Joyce Jonathan, Lorie Pester ou Mimi Mathy. On dénombre environ 600 figurants par semaine, et la production compte ajouter de nouveaux acteurs et aventures. Le premier coffret DVD sera disponible dès le 18 octobre.   

 Voir aussi : Demain nous appartient : ces stars qui sont apparues dans la série de TF1

Demain nous appartient : le nombre de cadavres ne cessera d’augmenter

"DNA", c’est un peu notre "Dallas" à nous : histoires familiales, adultères, tromperies et chagrins d'amour sont au rendez-vous du lundi au vendredi, dès 19h20 sur  TF1. Et comme dans toute bonne série qui se respecte, on passe du rire aux larmes en un clin d'oeil.

Plus la série avance dans le temps, et plus les affaires de meurtres sont nombreuses : succès garanti auprès des téléspectateurs qui aiment jouer aux détectives. Nombreuses sont les nouvelles venues dans la ville de Sète, mais le nombre de disparitions est aussi très élevé. 

A ce jour, la série événement de TF1 comptabilise (déjà ?) quatorze personnages décédés, victimes de meurtre, de maladies ou tout simplement tués dans un tragique accident d'après 20 Minutes. Quelque chose nous dit que ce n’est pas près de s'arrêter là, la série ayant été renouvelée jusqu'en avril 2019. 

 

Demain nous appartient : De vrais retombées économiques pour la ville de Sète

Avec ses paysages de carte postale, comment ne pas succomber au charme de l’Hérault ? Entre ciel et mer, la ville de Sète jouit d'un véritable potentiel, que la télévision a su mettre en avant.

D’après Christelle Espinasse, adjointe à la culture dans la ville de Sète, interrogée par le Midi Libre, la série phare de TF1 générerait “300 emplois et 500 000 euros de retombées économiques par mois”. La ville serait en plein essor économique et touristique grâce aux séries qui l’ont choisie pour cadre, comme Candice Renoir  et Demain nous appartient. Une aubaine pour les commerçants et artisans qui profitent de l’arrivée massive des touristes. De nombreux membres de l’équipe de la série ont même posé leurs valises dans la ville portuaire, comme Stéphane Caput, producteur de Demain nous appartient, touché par le potentiel “de la ville en terme visuel” et Ingrid Chauvin, la star de la série.