Au lendemain des résultats des élections municipales, le maire sortant Maurice Fritel s'est saisi des chaises de la mairie de Saint-Germain d'Aulnay (Basse-Normandie). L'ancien édile a également fait labourer le chemin menant à la salle des fêtes du village.
© Capture d'écran - YouTube

Les dernières élections municipales n'auront manifestement pas réjoui Maurice Fritel. Cet ancien maire du village de Saint-Germain d'Aulnay (Basse-Normandie) s'est emparé des 11 chaises de la salle de réunion du conseil municipal, au lendemain du second tour du scrutin municipal (Voir vidéo ci-dessous).

Maurice Fritel se défend

Interrogé par nos confrères du Point, Maurice Fritel refute toute idée de vol, affirmant être le propriétaire de ces chaises, " belles et confortables ", selon ses dires. Le magazine révèle également que l'ancien édile, agé de 69 ans, a fait labourer par une pelleteuse le terrain incluant le passage menant à la salle des fêtes communale et la moitié du parking. Un acte musclé qui a privé les habitants d'accès au bâtiment. Là encore, Maurice Fritel s'est justifié devant l'hebdomadaire, en revendiquant la propriété du terrain depuis 1977. "Et j'ai toujours payé les impôts fonciers. Sans colère, j'ai repris ce qui m'appartient", a t-il ajouté. Un détour d'environ 800 mètres à travers champs permettrait de rétablir un accès. Une solution envisageable sauf en cas de pluie. Cette déviation serait alors impraticable. Face à ce genre de prévisions, l'ouverture d'un nouveau chemin est déjà éxaminée par la mairie, dont le coût de la construction serait de de 6 000 euros.

Une vengeance politique ?

Le Point apporte toutefois une autre explication concernant la révolte de maire sortant. Ce dernier aurait été poussé vers la sortie par son ancien premier adjoint Louis Toqué, récemment élu à la tête de la mairie, sous la pression de Dominique Hoorelbeke. L'actuel premier adjoint s'est opposé à la candidtature de Maurice Fritel au poste de conseiller municipal. "Je me suis présenté plusieurs fois contre M. Fritel, ce n'était pas logique que nous siégions côte à côte. Et je n'étais pas le seul candidat sur cette ligne", a assuré Dominique Hoorelbeke. La vie politique à Saint-Germain d'Aulnay promet d'être agitée.

Les cadeaux empoisonnés de l'ancien maire normand à ses successeurs

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Vidéo : Orne : les cadeaux empoisonnés du maire

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.