La "contribution à l'audiovisuel public" arrive dans les boîtes aux lettres des Français. Si vous possédez une télévision, vous êtes sûrement concerné par ce paiement, à moins que... Voici la liste de ceux qui sont exonérés.
Redevance télé : ceux qui n’ont pas à la payer même s’ils ont un téléviseurIstock

Vous ne payez plus la taxe d’habitation ? C’est une bonne nouvelle, mais ça ne veut pas dire que vous ne recevrez rien dans votre boîte aux lettres. En effet, les premiers avis ont été émis au début du mois d’octobre et arrivent donc au compte-goutte dans les foyers français. Si 80% des contribuables sont désormais exonérés de cette taxe, la grande majorité doit tout de même payer la contribution à l’audiovisuel public, qu’on appelait avant "redevance télé".

Contribution à l'audiovisuel public : qui doit payer ?

D’un montant de 138 euros cette année, elle concerne tous les Français qui possèdent une télévision… Ou presque. Comme l’explique Femme actuelle, doit la payer toute personne qui, au 1er janvier, résidait dans un logement équipé d’une télévision ou d’un "dispositif assimilé". Le site des impôts précise ainsi qu’il s’agit des "magnétoscopes, lecteurs-enregistreurs de DVD, vidéo-projecteurs équipés d’un tuner et associés à un écran". Les téléspectateurs qui regardent leurs émissions sur ordinateur, smartphone ou tablette sont donc exonérés de la contribution, pour l’instant.

Contribution à l'audiovisuel public : qui ne doit pas payer ?

Selon le site des impôts, voici toutes les situations dans lesquelles une personne peut être exonérée de cette taxe, même si elle dispose d'un téléviseur.

  • Vous touchez le minimum vieillesse : vous êtes exonéré si votre revenu fiscal de référence ne dépasse pas 11 120 euros pour une part.
  • Vous touchez l’allocation adulte handicapé : vous êtes exonéré si votre revenu fiscal de référence ne dépasse pas 11 120 euros pour une part.
  • Vous êtes âgé de plus de 60 ans : vous êtes exonéré si votre revenu fiscal de référence ne dépasse pas 11 120 euros pour une part.
  • Vous êtes veuf ou veuve : vous êtes exonéré, peu importe votre âge, si votre revenu fiscal de référence ne dépasse pas 11 120 euros pour une part.
  • Vous êtes invalide : vous êtes exonéré si votre revenu fiscal de référence ne dépasse pas 11 120 euros pour une part.
  • Vous étiez exonéré de redevance télé avant 2005 : vous êtes exonéré si vous avez plus de 82 ans et que vous n’étiez pas imposable sur le revenu en 2020, que vous n’êtes pas soumis à l’IFI et que vous respectez des conditions de cohabitation. Vous devez vivre seul ou avec la personne avec qui vous vivez en couple ou avec une personne à votre charge ou avec une personne titulaire de l’Aspa ou de l’Asi ou avec une personne qui a de faibles ressources. Son revenu fiscal de référence ne doit pas dépasser 11 120 euros pour une part.
  • Votre revenu fiscal de référence est égal à 0 : vous êtes exonéré.
  • Vous résidez en maison de retraite : vous pouvez être exonéré sous certaines conditions.

Vous souhaitez faire une reconversion ? Vous souhaitez changer de métier ? Bénéficiez d'un accompagnement personnalisé : 100% pris en charge par l'état >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.