Si, en 2023, l'ensemble des résidences principales seront exonérées de taxe d'habitation, la réforme ne concerne pas les résidences secondaires. Combien doivent alors payer les 3,5 millions de ménages concernés et comment en être exonérée ? Le point.
Impôts 2022 : quelle taxe d'habitation pour une résidence secondaire ?IllustrationIstock

Attention, si vous être propriétaire d’une résidence secondaire, vous n’êtes pas exempté de la taxe d’habitation. La réforme de cet impôt local, qui sera supprimé en 2023 pour l’ensemble des Français, ne concerne en effet que les résidences principales. Comme le rappelle le site gouvernemental Service public, "la taxe est due même si le contribuable paye aussi la taxe de sa résidence principale". Environ 3,5 millions de ménages y sont donc assujettis. Le "montant moyen de taxe d'habitation est de 756 euros pour une maison secondaire et de 915 euros pour un appartement secondaire (…) qui sont généralement situés dans des lieux denses ou fortement touristiques en 2020", selon les statistiques publiées en octobre dernier par la Direction générale des finances publiques (DGFiP).

À noter par ailleurs que "les résidences secondaires ne bénéficient d'aucune réduction ou abattement". Ces avantages sont réservés à la résidence principale. Certaines communes situées en zone tendue et au sein desquelles s'applique la taxe sur les logements vacants peuvent par ailleurs appliquer une majoration. Vous pouvez utiliser le simulateur en ligne afin de déterminer si vous êtes concerné.

Résidence secondaire : les cas d’exonération de la majoration de la taxe d’habitation

Si vous êtes dans l’une des situations qui suivent, vous pouvez demander une exonération de cette majoration, stipule le site du Service public :

"Votre activité professionnelle est proche de votre résidence secondaire et vous oblige à y résider, plutôt que dans votre habitation principale.""Votre résidence principale est l'établissement de soins de longue durée où vous êtes hébergé. Votre ancienne résidence principale est devenue secondaire.""La résidence n'est pas habitable, pour une cause étrangère à votre volonté. Par exemple, des travaux sont nécessaires pour rendre le logement décemment habitable."

Votre demande doit être effectuée auprès du centre des impôts dont dépend votre résidence secondaire.

Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.