Pour aider à la relance du pays, une nouvelle taxe temporaire sur les ménages aisés pourrait être instaurée. La CFDT "creuse le sujet".
Bientôt une nouvelle taxe pour les Français aisés ?IllustrationIstock

"Qu'on ait pendant deux ans un plan exceptionnel qui prévoit une taxe sur les ultra-riches, je trouve que ce n'est pas du tout choquant." Sur le plateau de LCI le 4 mai, Laurent Berger, le secrétaire général de la CFDT Laurent Berger, faisait part de son ambition. Visée de la mesure, financer, entre autres, un plan pour la jeunesse, isolée par la crise sanitaire. Depuis, les membres du syndicat s’attèlent à travailler sur une proposition. "On est en train de creuser le sujet", indique d’ailleurs à Capital, une secrétaire nationale de la CFDT. L’idée pourrait faire son chemin auprès des futurs candidats à la présidentielle 2022 ou d’Emmanuel Macron.

Car, selon la Confédération française démocratique du travail, il n’y a pas d’autres alternatives. Les foyers les plus riches devront participer à la relance économique du pays. Quelle forme pourrait alors prendre cette nouvelle taxe et qui y serait assujetti ?

Super taxe : "On planche plutôt sur une taxation du patrimoine"

La super taxe provisoire pourrait-elle être une sorte d’IFI ? "On planche plutôt sur une taxation du patrimoine. On a constaté que ceux qui ont gagné pendant la crise sont les 10% des ménages aux plus hauts revenus et qui sont également les mieux dotés en patrimoine", détaille le syndicat. Celle-ci pourrait durer deux ans.

Qui serait alors véritablement visé ? Comme l’a indiqué la CFDT, à l’heure actuelle, il réfléchisse à la mise en place d’un impôt qui serait assis sur le patrimoine financier, pour "cibler les 1% les plus riches qui possèdent plus de 600.000 euros de patrimoine financier". Le mécanisme fiscal reste toutefois à travailler.

Les classes moyennes seront-elles vraiment épargnées ?

Ce gonfleur que tout le monde s’arrache est en solde ! Utilisez le code SOLDES30 !

Vidéo : Pouvez-vous optimiser votre taxe foncière ?

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.