Comme n'importe quel autre revenu, les pensions de retraite sont soumises à l'impôt sur le revenu. Toutefois, les plafonds d'abattement et les taux de prélèvements sociaux au titre de l'impôt ne sont pas les mêmes pour la retraite et pour des revenus d'activité.
©iStockIstock

L’imposition des pensions de retraite

Le taux d'imposition des pensions de retraite est le même que pour les revenus professionnels. Dans le calcul de l'impôt sur le revenu, un abattement forfaitaire de 10% est également appliqué. Toutefois, il existe une différence de taille : le montant maximal de l'abattement déductible est inférieur pour les retraites que pour les revenus du travail. En 2018, cet abattement ne peut dépasser 3 752€ par foyer fiscal et être inférieur à 383€ par pensionné. De plus, les prélèvements sociaux ne sont pas imposés au même taux. C'est tout particulièrement le cas de la CSG qui est imposée à 8,30% (contre 9,20% pour les revenus professionnels).

Retraite : les revenus imposables et non imposables

Différents revenus constituant la pension de retraite sont imposables au titre de l'impôt sur le revenu. Cela concerne notamment la retraite de base de la Sécurité Sociale et les retraites complémentaires, les rentes viagères, les allocations d'invalidité ainsi que les majorations pour charges de famille. Certaines sommes ne sont toutefois pas imposables, comme la retraite du combattant, l'APA (allocation personnalisée d'autonomie) et les rentes pour maladie professionnelle ou accident du travail.

Des économies d'impôts avec la défiscalisation Pinel (contenu sponsorisé)

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.