En plein procès au sujet des données personnelles, un avocat de la Commission européenne a appelé mardi le procureur général de la Cour de justice de l'UE à fermer son compte Facebook. 
©Getty Images

"Vous devriez songer à fermer votre compte Facebook, si vous en avez un" : par cette phrase, l’avocat de la Commission européenne, Bernhard Schima, a appelé mardi le procureur général de la Cour de justice de l’Union européenne à quitter le réseau social américain.

Une interpellation qui a eu lieu en plein procès sur la confidentialité des données des Européens exportées vers des services en lignes américains, qui oppose un activiste autrichien au commissaire irlandais à la protection des données, a rapporté vendredi le site Numerama.

Pas de protection adéquate des données

"Le requérant s'oppose en effet à ce que ses données d'utilisateur des services d'Apple, Facebook, Microsoft, Skype et Yahoo puissent être envoyées aux Etats-Unis en raison des accès que s'octroierait secrètement la NSA. En principe l'exportation vers un tiers non membre de l'UE est interdite sauf si une 'protection adéquate' est garantie et vérifiée comme telle par Bruxelles", précise le site.

Or, selon l’avocat de la Commission européenne, la législation actuelle "ne peut pas garantir une protection adéquate des données citoyens européens". Ce dernier appelle ainsi tous ceux qui ne veulent pas voir leurs informations personnelles être récupérées par les renseignements américains à quitter les réseaux sociaux tels que Facebook.

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.