Une sociologue américaine propose de faire payer l’accès à Facebook pour protéger les données personnelles des utilisateurs. Explications.  

Dans une tribune publiée samedi dernier dans le New York Times, une sociologue demande à ce que le réseau social américain devienne payant afin de protéger les données personnelles des internautes et que ces dernières ne soient pas exploitées pour les publicités.

"Je veux payer une petite somme chaque mois pour ne pas partager mes données personnelles et pour avoir accès au contenu que je souhaite et non aux pubs que je souhaiterais éviter. Bref je veux devenir une cliente et ne plus être un produit", explique-t-elle dans sa tribune.

Moins d’un euro par mois

Selon la chercheuse, payer pour le site rapporterait bien plus d’argent à Facebook et permettrait par la même occasion de respecter la vie privée des internautes. Et un dollar par mois serait suffisant. "Si rien que le quart des 1,5 milliard d'utilisateurs de Facebook acceptaient de payer un dollar (0,9 euros) par mois (…) cela rapporterait plus de 4 milliards de dollars par an", estime-t-elle.

Publicité
Plus de communication sur l’intérêt de payer pour accéder au réseau social permettrait d’ailleurs d’inciter plus facilement les internautes à le faire. "C'est parce que nous sommes trompés par le préjugé selon lequel ces services sont gratuits. Avec une compréhension croissante du coût de la publicité pour la vie privée, cela pourrait bien changer", ajoute-t-elle.

Reste à savoir si le groupe américain y trouvera de son côté un intérêt…

En vidéo sur le même thème - Facebook : vers un contrôle total des données ? 


Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité

A lire aussi sur Planet