Clémentines : 6 conseils pour acheter les bonnes

Elles sentent bon l'automne et l'approche de Noël. Si les clémentines ont un goût d'été, elles sont incontestablement un fruit des temps froids, que l'on consomme en France entre la fin du mois d'octobre et du mois de janvier. Certaines variétés peuvent aussi se trouver sur les étals jusqu'en février, mais tout dépend de leur provenance.

Clémentine : quelle origine ?

Comme l'explique le site de l'organisme Interfel - pour l'information et la valorisation des fruits et légumes frais - ce fruit est né au début du XXe siècle en Algérie et s'est rapidement imposé à la table des Français. "Sa saveur douce et sa richesse en vitamines font de ce fruit hivernal un atout vitalité", précise le site, rappelant qu'il peut être cultivé en France (en fonction des variétés) et que la pleine saison se termine réellement en janvier.

Né du hasard après la plantation de graines de mandarinier, le clémentinier a été officiellement créé en 1902, puis s'est rapidement imposé dans les pays méditerranéens. En France, il faut attendre l'année 1925 pour que la Corse cultive ses premières clémentines mais ce n'est qu'en 1970 que le fruit viendra réellement s'installer sur les étals du marché. 50 ans plus tard, sa popularité n'est plus à démontrer. 

Clémentine : comment la conserver ?

En plus d'être juteuse et facile à manger, la clémentine a comme avantage de se conserver assez longtemps. En effet, vous pouvez la garder à température ambiante pendant six jours et jusqu'à dix si vous la glissez dans le bac à légumes de votre réfrigérateur. Si la plupart des Français la dégustent sans rien d'autre, il est également possible de réaliser de nombreux desserts avec ce petit agrume.

Vidéo du jour

Avant de passer derrière les fourneaux, il est essentiel de bien choisir ses clémentines. Encore faut-il savoir comment le faire. Goût, odeur, aspect... Découvrez, dans le diaporama ci-dessus, nos six conseils pour faire le bon choix au supermarché ou au marché.

Arrêtez de regarder la couleur

1/6
Arrêtez de regarder la couleur

Même verte, certaines clémentines peuvent être mûres. Au lieu de regarder, sentez. Un bon fruit doit être parfumé.

Touchez les fruits

2/6
Touchez les fruits

En période de pandémie, ce n'est pas le meilleur conseil, mais tout ira bien si vous appliquez du gel hydro-alcoolique avant et après. Au toucher, votre fruit doit être charnu et ferme.

Privilégiez les feuilles

3/6
Privilégiez les feuilles

Elles sont encombrantes et pèsent un peu plus lourd sur la balance, mais les feuilles de clémentine sont un gage de qualité et de fraîcheur du fruit. Privilégiez donc ces dernières.

Regardez bien la peau

Regardez bien la peau
Voir la suite du diaporama