Un employé de La Redoute a été mis à pied pour avoir mangé une clémentine durant ses horaires de travail. Il conteste la sanction.
La Redoute : mis à pied pour avoir mangé une clémentineIllustrationIstock

Chez La Redoute, on ne plaisante pas avec les horaires de travail. Un employé de l'entreprise de vente à distance l'a appris à ses dépends le 7 novembre 2018. L'homme a en effet été mis à pied par ses employeurs pour avoir mangé une clémentine durant ses horaires de travail, révèle LCI.

Cette pause fruitée est considérée comme une "micro-panne" par La Redoute. Selon l'entreprise, le fruit défendu aurait été susceptible de provoquer une "détérioration potentielle de la chaîne" de production, en raison des épluchures. Celles-ci, en l'absence de poubelles, avaient en effet été diligemment déposées par l'employé sur son poste de travail.

La Redoute : une entreprise "déshumanisante" ?

Une situation "déshumanisante", selon l'avocat de l'employé mis à pied. Celui-ci a en effet décidé de contester la sanction en justice, devant le conseil des prud'hommes. La mise à pied lui avait fait perdre 70 euros brut sur son salaire. Il travaille pour La Redoute depuis 2004.

L'avocate du plaignant dénonce les conditions de travail de l'entreprise qui tendent à se durcir depuis sa restructuration et les 1200 licenciement de 2014. Elle considère la sanction comme disproportionnée par rapport aux faits reprochés.

L’avocate de La Redoute, parle de son côté d'une mesure "graduée", au vu des risques provoqués par l’employé. Elle a rappelé que ce dernier "s'est permis de quitter son poste le 17 septembre 2017 pour aller chercher des sucreries en salle de pause" et aurait "fait preuve d'intempérance" envers sa supérieure.

La Redoute avait déjà été condamné par le conseil des prud'hommes en juin 2019 pour avoir retenu sur salaires le temps de déplacement des employés jusqu'au lieu de pause, distant de 4 à 5 minutes des espaces de production.

Le jugement sera rendu le 14 novembre.

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Vidéo : Un Gilet jaune licencié par Amazon lance une cagnotte pour se payer un avocat

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.