INTERVIEW. L'engouement pour ce livret d'épargne réglementé continue. Au total, près de 3 milliards d'euros ont été placés par les Français sur leurs Livrets A. Qui sont les rares personnes qui n'en font pas usage ? Éléments de réponse avec Thomas Carbonnier, avocat fiscaliste.
Livret A : qui sont les rares qui ne l'aiment pas et pourquoi ?IllustrationIstock

Depuis le début de la crise sanitaire, les Français se veulent toujours plus fourmis que cigale. En ce mois d’avril, et en grande partie en raison de la fermeture des commerces, ils ont encore épargnés massivement. "Le confinement a en effet permis aux salariés de moins dépenser", nous confie Thomas Carbonnier, avocat fiscaliste au sein du cabinet Equity Avocats. Près de 3 milliards d'euros supplémentaires ont été placés sur les Livrets A, selon les statistiques publiées vendredi 21 mai par la Caisse des Dépôts et des Consignations. C’est la troisième plus grosse collecte pour un mois d'avril depuis l'année 2009. Le livret défiscalisé, dont le taux est de 0,5% depuis le février 2020, atteint un nouveau record à 341,5 milliards d’euros, rapporte Le Monde.

Le Livret de Développement Durable et Solidaire (LDDS) connaît également un franc succès. Au total, près de 3,8 milliards d’euros ont été déposés sur ces deux produits réglementés.

Quels sont leurs avantages ?

Livret A : "Une épargne sécurisée et accessible immédiatement"

"Certains, par peur de l’avenir, ne veulent pas prendre de risque, et, malgré une modeste rémunération, le Livret A et autre LDDS, produits réglementés et sécurisés, ont l’avantage de la disponibilité immédiate. Les épargnants peuvent ainsi retirer leur argent à tout moment, sans contrainte", nous explique l’expert. "S’ils ne gagnent pas d’argent en le plaçant sur ces livrets, en principe, ils n’en perdent pas non plus. Au regard de l’inflation, qui était de 0,5% en 2020, le rendement réel affiche 0%".

En moyenne, près de 56 millions de Français détiennent un Livret A. 55,6 millions étaient ouverts à fin 2019, selon le rapport annuel de l’Observatoire de l’épargne réglementée (OER). Ce qui représente plus de 81,8% des Français. Chaque épargnant auraient perçu en moyenne la modique somme de 28,4 euros d’intérêts annuels.

Qui sont alors les rares personnes qui ne détiennent pas de Livret A et pourquoi ?

En participant à notre grand jeu de l'été, remportez des chèques cadeaux d'une valeur de 500 € et un mois gratuit à notre offre de divertissement Hedony !

Vidéo : Epargne : que faire si votre Livret A atteint son plafond ?

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.