Bien qu'éligibles, plusieurs dizaines de milliers de Français n'auraient pas reçu l'aide défiscalisée pour lutter contre l'inflation, promise par le gouvernement. Ils peuvent désormais la réclamer sur un téléservice dédié lancé ce lundi 28 mars. Voici les démarches à entreprendre si tel est votre cas.
"Oubliés" de l’indemnité inflation, comment réclamer vos 100 euros non perçus ?IllustrationIstock
Sommaire

Des couacs administratifs bloquent les versements de l’indemnité inflation. Pour rappel, cette aide défiscalisée d’un montant de 100 euros a été mise en place par le gouvernement pour lutter contre l’explosion des prix de l’énergie. Pour la percevoir, il convient de :

  • être âgé d’au moins 16 ans
  • résider en France
  • toucher des revenus d’activité ou de remplacement inférieurs à 2 000 euros nets par mois, avant prélèvement à la source

Quant aux auto-entrepreneurs, ils doivent avoir réalisé un chiffre d’affaires ou de recettes égal ou supérieur à 900 euros entre le 1er janvier et le 30 septembre 2021. Or, en raison de la crise sanitaire, certains d’entre eux n'ont pas atteint cette condition.

Selon le calendrier prévu par l’exécutif, en fonction de leur situation, les personnes éligibles auraient donc dû bénéficier de cette aide gouvernementale en décembre, janvier, ou février pour les travailleurs indépendants, auto-entrepreneurs et salariés à domicile ayant omis de communiquer leurs coordonnées bancaires à l’Urssaf. Les retraités, eux, doivent percevoir le virement le 28 février.

Voilà pour la théorie. Sauf que tout ne s’est pas déroulé comme prévu.

Indemnité inflation : qui sont les "oubliés" ?

En effet, d’après les informations de RMC, plusieurs dizaines de milliers de Français n’auraient pas encore profité de l’indemnité inflation de 100 euros.

Comme le détaille la radio, ces "oubliés" de la prime inflation seraient "des salariés de particuliers employeurs qui étaient en arrêt maladie au 31 octobre ou encore des demandeurs d’emploi radiés de Pôle Emploi et pris en charge par la Sécurité sociale".

Ainsi, les particuliers ayant plusieurs statuts, notamment les auto-entrepreneurs bénéficiaires du RSA, et ceux étant inscrits à Pôle emploi, n'ont toujours pas reçu sur leur compte bancaire cette prime. Quel organisme doit alors leur verser les 100 euros promis par l’exécutif ?

Indemnité inflation : un manque d’anticipation de la part de l’administration

L’administration n’a pas anticipé ce type de situation. Afin que les travailleurs indépendants puissent jouir de l’indemnité inflation, ils se devaient d’être en activité en octobre 2021. Les indépendants dits "classiques", doivent quant à eux avoir déclaré un revenu d’activité inférieur à 2 000 euros net par mois au titre de 2020, note Capital. Dans le cas d’une création d’activité entre janvier et octobre 2021, l’État juge qu’ils remplissent automatiquement les critères de ressources pour avoir droit à la prime.

D’autre part, comme évoqué plus haut, les auto-entrepreneurs demandeurs d'emploi ou bénéficiaires du RSA n’ayant pas rempli les critères de chiffre d’affaires minimal n’ont pas perçu l’indemnité inflation de la part de l’Urssaf. Est-ce alors Pôle Emploi ou la CAF qui doit s’en charger ? Comment réclamer cette aide ?

Indemnité inflation : le site pour la réclamer enfin en ligne

Dossier Familial note sur son site internet que la Caisse d’allocations familiales (CAF) devrait verser l’indemnité à ces oubliés dès lors qu’une décision aura été prise "au niveau des ministères".

De son côté, le gouvernement a enfin lancé ce lundi 28 mars un site permettant de réclamer cette prime de 100 euros. Comme le rapporte Capital, si vous faîtes vous aussi partie des "oubliés" de la prime inflation, il vous suffit de vous connecter sur le site Mesdroitssociaux.gouv.fr afin de réclamer votre dû. Vous pouvez vous connecter sur ce site en utilisant vos identifiants FranceConnect (comme pour les impôts) afin de réaliser une demande pour toucher votre prime inflation. 

Sur le site, vous ne pourrez pas manquer la fenêtre qui vous invite à demander le paiement de l’indemnité inflation dès votre connexion sur la page d’accueil du site. Vous pouvez en effet cliquer sur “Faites une demande en ligne” pour remplir un formulaire de réclamation pour obtenir votre prime inflation. Après vérification que vous n'avez pas perçu normalement l'indemnité ce message s'affiche : “D’après nos informations, vous n’avez pas reçu l’indemnité inflation. Avant de continuer, veuillez vous en assurer en consultant vos décomptes bancaires, communications des organismes sociaux, etc.” Le site dédié calcule votre situation en octobre 2021 et détermine si vous êtes éligible pour toucher cette indemnité. Des internautes remontent toutefois des bugs techniques sur le site. Par ailleurs, certaines personnes ne bénéficiant "uniquement de prestations en espèces d’assurance maladie, maternité, paternité ou servies au titre d’une incapacité temporaire” ne peuvent pas encore bénéficier de ce service qui “n’est pas encore disponible” pour eux sur la plateforme. 

Si vous n’avez toujours pas reçu votre indemnité inflation, n'hésitez pas à réaliser votre demande sur le site dédié.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.