Prénom: 

Claude

Nom de famille: 

François

Âge: 

83 ans (01/02/1939)

Nationalité: 

Français

Métier: 

Chanteur

Signe astrologique: 

Verseau

Sexe: 

Homme

Claude François est né en Egypte le 1er février 1939. Son père, contrôleur de la navigation fluviale sur le Canal de Suez est contraint de rentrer en France après que le canal est nationalisé. Claude François et sa famille s’installent donc à Marseille en 1956. Formé au violon et au piano dès l’enfance, c’est à la batterie qu’il fait ses premiers pas dans la musique et joue dans un orchestre.

Claude François commence alors à tourner dans les bars et boîtes de nuit de la région, puis sur les conseils de Brigitte Bardot et Sacha Distel, décide de tenter sa chance à Paris. Après quelques tentatives infructueuses, le chanteur connaît le succès du jour au lendemain avec son titre Belles, belles, belles sorti en 1962. Lancé dans l’émission Salut les Copains !, Claude François part rapidement en tournée, notamment avec Les Chaussettes Noires, le groupe d’Eddy Mitchell, dont il assure la première partie, puis sort un nouveau tube Si j’avais un marteau.

Claude François impose bientôt son style, s’entoure des Clodettes en 1966 et devient une idole. L’année suivante, il vit une courte aventure avec France Gall. Leur séparation lui inspirera la chanson Comme d’habitude qui devient culte. Succès international, elle est reprise par les plus grands chanteurs internationaux (Frank Sinatra, Elvis Presley…). Au total, elle est reprise plus de mille fois dans plusieurs langues.

Claude François crée également sa propre maison de disque en 1967, Flèche, puis rachète le magazine Podium en 1972, qui fait un tabac. Les années 70 sont les années qui le voient chanter Le Lundi au soleil, Le Mal-Aimé, Le Chanteur Malheureux, Le Téléphone pleure, Alexandrie Alexandra, Les magnolias … Mais se sont aussi les années d’une série de coups durs : il subit un contrôle fiscal en 1972, l’année suivante, le moulin dans lequel il réside en région parisienne est détruit par un incendie, il est ensuite victime d’un attentat de l’IRA lorsque les terroristes irlandais attaquent l’hôtel londonien dans lequel il réside en 1975, et en 1977 il essuie des coups de feu alors qu’il est en voiture. Claude François continue pourtant de vivre à un rythme fou, enchaînant les concerts et les succès.

Mais le 11 mars 1978, il meurt électrocuté dans son bain. Plus de trente ans après sa mort, ses chansons font toujours danser les fans et remportent toujours autant de succès dans les bacs.

Côté vie privée, Claude François rencontre Janet Woolcoot en 1959 et l’épouse quelques temps plus tard. En 1967, il rencontre Isabelle, sa deuxième épouse, qui devient la mère de ses deux enfants.

Voir les photos de Claude FrançoisVoir les vidéos de Claude François