A quelques jours de l'ouverture du procès pour l'affaire Maëlys, l'ex-compagne de Nordahl Lelandais a indiqué qu'il prévoyait un changement physique complet.
Affaire Maëlys : le changement physique prévu par Nordahl LelandaisAFP

Derniers préparatifs. Le 31 janvier 2022, le procès pour le meurtre de Maëlys de Araujo, précédé de son enlèvement et de sa séquestration s'ouvrira à la cour d'assises de Grenoble. Sur le banc des accusés, Nordahl Lelandais. Pour rappel, la fillette de huit ans avait disparu dans la nuit du 26 au 27 août 2017, à quelques mètres de ses parents. La famille de la victime était invitée à un mariage à Pont-de-Beauvoisin (Isère), quand l'enfant a été enlevée. Six mois après les faits, Nordahl Lelandais avoue avoir involontairement mis fin à la vie de Maëlys. 

Dans quelques jours, donc, l'homme déjà suspecté dans plusieurs affaires de meurtres et d'agressions sexuelles, sera jugé. Selon Linfo.re, le trentenaire risque la réclusion criminelle à perpétuité, assortie d'une période de sûreté de 18 à 22 ans. D'ores et déjà derrière les barreaux pour le meurtre du caporal Arthur Noyer, Nordahl Lelandais aurait envisagé de s'évader par le passé. Sur le plateau de Touche pas à mon poste, son ex compagne a dévoilé le plan qu'il avait élaboré. Il aurait demandé à son ancienne partenaire de suivre des cours de pilotage afin qu'il puisse s'enfuir par hélicoptère. 

Une transformation physique en cours

Toujours auprès de Touche pas à mon poste, cette connaissance de Nordahl Lelandais a évoqué le changement physique qu'il aurait entrepris. Il voudrait faire de la chirurgie esthétique en Tunisie, pays qu'il aurait rejoint en bateau. Son objectif ? Devenir méconnaissable. En prison, il aurait gagné près de cinquante kilos et aurait laissé pousser sa barbe en ce sens. 

Téléchargez votre guide mutuelle (gratuit) !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.