L'approche de la retraite ne doit pas constituer un obstacle pour la reconversion, si celle-ci s'impose. Cependant, il s'agit parfois d'une démarche complexe, sinon intimidante. Nos conseils pour s'en sortir avec brio.
Reconversion tardive : ce qu’il faut savoir pour changer de métier avant la retraiteIstock
Sommaire

Le travail, c’est un fait, peut être épuisant. Les signes ne manquent d’ailleurs pas : le burn-out est reconnu comme une potentielle maladie professionnelle depuis 2015, rappelle Capital. N’oublions pas non plus les métiers dits "pénibles" et les avantages auxquels ils ouvrent le droit en vue de la retraite.. Cela signifie donc qu’il est bel et bien possible de s’échiner plus que de raison dans l’exercice de ses missions. Parfois, confronté(e) à ce genre de situation, il peut être intéressant de réfléchir à la reconversion. Plusieurs signes traduisent d’ailleurs la nécessité de changer de métier, observe le site spécialisé de Planet Zest-Elearning

D’une façon générale, l’essentiel des ces indices comportent une dimension sanitaire. Il est, en effet, souvent question de santé mentale — ou professionnelle, au moins. Ainsi, le bore-out - c’est-à-dire, l’ennui profond ressenti au travail - la fatigue extrême, l’absence de motivation, la perte de sens comme la lassitude ou le mal-être dans l’environnement professionnel font tous partie des signaux à prendre au sérieux. D’aucuns pourraient aussi souhaiter une meilleure rémunération !

Si vous vous reconnaissez dans l’un ou l’autre de ces problèmes, il devient important de se poser la question de la reconversion. Quand bien même elle pourrait s’avérer tardive.

Peut-on encore se reconvertir quand on approche de la retraite ?

Premier élément à prendre en compte : une reconversion professionnelle réussie ne se fait pas au dernier moment. Cela ne signifie pas qu’il ne soit pas possible de changer de métier alors que l’on approche doucement de la retraite, bien au contraire ! En revanche, il faut le faire avant de perdre l’énergie nécessaire à la démarche. Cette dernière peut prendre du temps et repose sur un nombre d’étapes conséquent, quel que soit l’âge de l’individu qui se lance.

Il va falloir commencer par un bilan de compétences, pour "faire le point sur sa situation", rappelle d’entrée de jeu Terrafemina sur son site. Dans ce genre de situation, il est important de solliciter l’aide d’un prestataire extérieur à l’entreprise. Souvent, il faudra aussi se former ou se re-former. Nombreux sont ceux, en effet, qui doivent tout apprendre du nouveau métier auquel ils se destinent désormais. La formation permet donc de se qualifier en amont des candidatures envoyées aux employeurs potentiels et est rendue accessible par différentes associations, organismes et coup de pouces. Solliciter les aides auxquelles vous avez droit est un des éléments crucial d’une reconversion. Y compris à l’approche de la retraite.

Vous avez envie de lancer votre projet ? De créer votre entreprise ? Découvrez la formation prise en charge à 100% par l'état >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.