Emploi : les 10 métiers les plus recherchés à la rentrée
A la recherche d'un emploi ? Ce mardi 31 août, le cabinet de recrutement Robert Half a dévoilé son classement des professions les plus recherchées pour la rentrée 2021.

Vous êtes à la recherche d’un emploi ou en reconversion ? Le cabinet de recrutement Robert Half a dévoilé ce mardi 31 août son classement des "jobs en or" de 2021.

"Pour accompagner la reprise économique post-pandémie, les entreprises font face à des besoins de compétences d’importance majeure", peut-on lire sur le site du recruteur, "d’une part les fonctions vitales sans lesquelles les entreprises ne peuvent pas fonctionner, de l’autre, les métiers devenus indispensables à la croissance, comme les experts du digital et les commerciaux."

Pour dresser leur classement, les spécialistes du recrutement de Robert Half se sont basés sur trois paramètres : le rôle dans l’entreprise, les raisons pour lesquelles ce poste est très demandé par les entreprises et le salaire. De quoi donner des idées à ceux qui voudraient se reconvertir.

Le boom des reconversions professionnelles

La pandémie du coronavirus a accentué le phénomène des reconversions professionnelles : selon une enquête réalisée par VISIPLUS Academy, BVH et LHH et parue en juin 2021, 49% des actifs français envisageraient de se reconvertir et 17% auraient déjà passé le cap. 20% des personnes interrogées auraient commencé à se questionner suite à la crise sanitaire. Cet été, L'Obs a décidé de donner la parole à certains de ces reconvertis du confinement. "Durant le confinement, le débat sur les métiers essentiels et non essentiels m’a marquée. Avec des proches, nous nous sommes demandé : 'Et si je démissionnais demain, ou que mon métier cessait d’exister, que se passerait-il ?' Réponse : rien. Strictement rien", a par exemple confié Audrey, 35 ans, qui a quitté son poste dans la communication pour devenir psychologue scolaire. Un virage qu'elle avait en elle depuis ses 30 ans mais le déclic a été le confinement. 

Parmi les principales raisons évoquées, l’ennui et la sensation de faire un travail qui manque de sens arrivent en tête, suivis de près par la pression subie dans le poste occupé. 28% des sondés veulent changer de secteur d'activité et 8% veulent devenir indépendant, selon l'étude. 

Découvrez le top 10 des métiers les plus recherchées par les entreprises pour la rentrée 2021 avec notre diaporama. Le salaire minimum mentionné représente le salaire moyen pour un débutant, le salaire maximum représente le salaire moyen pour un candidat expérimenté.

10. Commercial solutions SaaS

1/10
10. Commercial solutions SaaS

Le commercial Solution Saas (Software as a Service – Logiciel en tant que service en français) participe à l’augmentation du chiffre d’affaire d’une entreprise. Il permet d’acquérir de nouveaux clients et de renforcer les relations avec les clients existants.

"Pour assurer leur digitalisation, les entreprises ont eu besoin ces derniers mois de mettre en place de nouveaux logiciels pour assurer leur fonctionnement. D’où le besoin de commerciaux pour vendre ces solutions digitales", explique Quentin de Beaufort, senior manager IT et Digital chez Robert Half.

Son salaire est compris entre 40 000 et 60 000 euros bruts par an.

9. Administrateur / Ingénieur systèmes et réseaux

2/10
9. Administrateur / Ingénieur systèmes et réseaux

L’ingénieur Systèmes et Réseaux est responsable des installations informatiques d’une entreprise, de leur configuration et de leur paramétrage. Il est indispensable pour la modernisation, la sécurité et la performance des systèmes informatiques.

Son salaire est compris entre 40 000 et 55 000 euros bruts annuels.

8. Responsable paie et administration du personnel

3/10
8. Responsable paie et administration du personnel

Le responsable Paie est en charge de l’ensemble de la gestion administrative et de la paie des salariés de l’entreprise, et veille au respect de la législation du travail. Rattaché au service des ressources humaines, il contribue à l’amélioration de l’environnement de travail.

S’il est aujourd’hui très recherché, c’est lié à la pandémie, qui "a eu de lourdes conséquences sur les modalités d’exercice du travail (temps partiel – chômage partiel notamment), et la paie en était la principale illustration", estime Stéphanie Guerrand, responsable de la spécialisation “RH, juridique et fiscal” de Robert Half, sur le site du recruteur.

Le responsable paie a un salaire brut compris entre 45 000 et 60 000 euros par an.

7. Juriste en droit des sociétés / Corporate

4/10
7. Juriste en droit des sociétés / Corporate

Le juriste en droit des sociétés travaille au sein de la Direction juridique d’une entreprise. Il est en charge du suivi juridique de celle-ci et traite les opérations juridiques courantes ou exceptionnelles (liquidation, restructuration…). Avec la crise du coronavirus, les opérations de restructuration se sont multipliées, d’où le fait que ce poste soit très recherché, d’après Robert Half.

Son salaire annuel brut est compris entre 40 000 et 50 000 euros.

Voir la suite du diaporama

6. Gestionnaire ADV (administration des ventes)

5/10
6. Gestionnaire ADV (administration des ventes)

Le gestionnaire ADV veille au bon déroulement des ventes, de la commande à la facturation. "Avec le ralentissement de l'activité en 2020 dû à la crise sanitaire, les entreprises ont pris beaucoup de retard dans la gestion de leurs commandes d'achat et de vente. Depuis la reprise de l'activité économique, elles fonctionnent en flux tendu, d'où la demande récurrente de chargés ADV", précise le site Robert Half.

Son salaire annuel brut varie de 26 000 à 35 000 euros.

5. Assistant commercial bilingue anglais

6/10
5. Assistant commercial bilingue anglais

L’assistant commercial est un poste clé : il est en contact avec les clients et il vient en aide aux équipes de terrain. Il doit assister l’équipe commerciale au quotidien, en répondant aux mails et aux appels et en prenant part aux réunions et aux déplacements des commerciaux. Il est aussi chargé de suivre le chiffre d’affaire et le budget de l’entreprise, ainsi que les dossiers clients.

Il est payé entre 24 000 et 30 000 euros bruts par an.

4. Contrôleur de gestion opérationnelle

7/10
4. Contrôleur de gestion opérationnelle

Le contrôleur de gestion opérationnel a pour rôle d’accompagner le responsable opérationnel dans la gestion de l’activité et la prise de décision. Il doit suivre la performance mensuelle de l’entreprise et l’accompagner dans la transformation de ses pratiques financières.

Son salaire annuel brut est compris entre 38 000 et 60 000 euros.

3. Responsable comptable

8/10
3. Responsable comptable

Le responsable comptable doit superviser l’ensemble de la comptabilité de l’entreprise. Il est le garant du respect des procédures comptables et contribue à la préservation et au développement des ressources économiques. D’après Robert Half, il y a pléthore d’opportunités et les salaires sont en hausse afin d’attirer les meilleurs talents.

Le responsable comptable est payé entre 52 000 et 75 000 euros bruts par an.

2. Gestionnaire de paie

9/10
2. Gestionnaire de paie

Le Gestionnaire de paie s’occupe de calculer la rémunération et d’établir les bulletins de paie, ainsi que de déclarer les charges sociales.

 "Ce poste est très recherché car incontournable au bon fonctionnement de l’entreprise, dont les paies doivent être à jour et délivrées chaque mois, quel que soit le niveau d’activité de l’entreprise", explique Aurélia Pavillon, directrice des bureaux de Lyon et Aix-en Provence de Robert Half, sur le site du recruteur.

Son salaire annuel brut est compris entre 28 000 et 35 000 euros.

1. Comptable général

10/10
1. Comptable général

Le comptable général est chargé de gérer l’ensemble des comptes de l’entreprise et réalise des documents financiers (bilan, compte de résultats, liasse fiscale…). Ce profil, en pénurie, est indispensable à l’entreprise pour prendre les bonnes décisions stratégiques et piloter ses activités, selon Robert Half.

Le comptable général a un salaire annuel brut compris entre 32 000 et 45 000 euros.